Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avignon d'ailleurs

  • Avignoun d'aiours 14 : lou pan dóu Massachusetts

    Avignon d'ailleurs 14 : le pain du Massachusetts
    Avignon from somewhere else 14 : the Massachusetts bread

    3606606435.jpg 1963060642.jpg
    2193208665.jpg 4180116125.jpg
    941644270.jpg
    3099414570.jpg
    Lien permanent 15 commentaires
  • Avignoun d'aiours 13 bis : Madamisello Avignoun (suito)

    Avignon d'ailleurs 13 bis : Mademoiselle Avignon (suite)
    Avignon from somewhere else 13 bis : Mademoiselle Avignon (continued)

    3176918405.jpg———  RENNES  ———
    LA ROSIÈRE DE 1920

    Ainsi que nous l'avions annoncé, hier a eu lieu à la Mairie la remise de la dot du legs Provost à Mlle Marguerite Avignon, rosière de 1920.
    Selon un usage établi par le légataire une 'messe fut célébrée à 9 heures à l'église Notre-Dame. Cet office fut rehaussé par une brillante audition musicale donnée sous la direction de M. Collin.
    Mlle Marguerite Avignon fut conduite, aussitôt après cette messe, à l'Hôtel de Ville, et là dans la salle des mariages, devant une assistance nombreuse et choisie, M. Janvier, maire, qui avait tenu à présider lui-même cette touchante cérémonie, remit la dot augmentée d'un don du Conseil municipal à la jeune rosière.
    M. Janvier prononça une courte allocution. Il fit l'éloge de cette jeune fille qui recevait aujourd'hui la juste récompense de son dévouement et de son abnégation. Il s'excusa de ne pouvoir donner plus d'éclat à cette fête par suite de la mort récente de M. Le Chartier. exécuteur testamentaire de M. Provost.
    Après cette cérémonie, Mlle Marguerite Avignon, accompagnée de son père, de sa tante, de ses frères et sœurs, alla déposer une couronne sur la tombe de son bienfaiteur.

    L'Ouest-Éclair n°7.216 du 19 juillet 1920.

    "Melle Avignon". Photo Paul Nadar. Source BNF ark:/12148/btv1b10336347d.

    N.B. : Merci à Tilia. (Toujours pas de rapport à priori entre la photo et l'article...)

    Lien permanent 5 commentaires
  • Avignoun d'aiours 13 : lou mistèri de Madamisello Avignoun

    Avignon d'ailleurs 13 : le mystère de Mademoiselle Avignon
    Avignon from somewhere else 13 : the mystery of Mademoiselle Avignon

    3176918405.jpgDISPARITION MYSTÉRIEUSE

    La police a ouvert une enquête au sujet de la disparition, encore inexpliquée, d'une jeune fille de vingt-deux ans, Mlle Avignon, née à Fourchambault.
    Depuis peu à Paris, elle servit comme femme de chambre au 14 de la rue de Longchamp, puis au 3 de l'avenue Malakoff. Là, elle fut prise d'une maladie qui l'obligea à entrer à l'hôpital Beaujon où elle fit la connaissance d'une femme connue sous le nom de Caroline et disant habiter, 7, faubourg Saint-Honoré, mais en réalité inconnue à cette adresse.
    Elles sortirent ensemble de l'hôpital il y a une semaine environ, et depuis, l'on ne sait ce qu'elles sont devenues. Mais voici où le mystère apparaît : Hier, vers sept heures, les employés de l'octroi de la porte de Châtillon trouvèrent dans le fossé des fortifications une malle dont la serrure avait été enlevée ; la malle contenait les vêtements de Mlle Avignon. Dans une poche des habits, on découvrit un livret de la Société française des serviteurs et employés, n°473, portant son nom et son adresse.
    À Fourchambault, son pays natal, on ne sait ce qu'elle est devenue.
    A-t-elle été victime d'un guet-apens ?
    Les indices recueillis jusqu'à présent sembleraient confirmer cette hypothèse.

    Le XIXe siècle n°8020 du samedi 30 décembre 1893.

    "Melle Avignon". Photo Paul Nadar. Source BNF ark:/12148/btv1b10336347d.

    N.B. : Je n'ai pas trouvé de rapport entre la photo et l'article.

    Lien permanent 3 commentaires
  • Avignoun d'aiours 12 : lis Avignonesi

    Avignon d'ailleurs 12 : les Avignonesi
    Avignon from somewhere else 12 : the Avignonesi
    512711692.jpg
    833518082.png
    3413502184.jpg

    Lien permanent 3 commentaires
  • Avignoun d'aiours 11 : à Roumo

    Avignon d'ailleurs 11 : à Rome
    Avignon from somewhere else 11 : in Rome

    3471920243.jpg
    Repérage et photo Sylvie Edin (merci !)

    Lien permanent 5 commentaires
  • Avignoun d'aiours 10 : lou Pichot Mas

    Avignon d'ailleurs 10 : le Petit Mas
    Avignon from somewhere else 10 : the Little Mas

    3262007837.jpg

    Ounte sian ? Où sommes-nous ? Where are we ?

    Lien permanent 11 commentaires
  • Li damisello d'Avignoun

    Les demoiselles d'Avignon
    The damsels of Avignon

    62462250.jpg

    Madame Christine Réfalo, du Musée de la poterie méditerranéenne à Saint-Quentin-la-Poterie dans le Gard, évoque des "demoiselles d’Avignon", en supposant qu’elles provenaient de la côte méditerranéenne : Mme Réfalo nous indique que les deux "demoiselles" que possède son Musée viennent de Turquie, et qu’elles auraient été rapportées par des soldats provençaux ayant fait la guerre de Crimée ; certaines de ces poteries portent même une inscription donnant le nom de la ville où elles ont été produites : Çannakale. Elle ajoute que ces poteries vont apparemment par deux, avec un modèle féminin et un modèle masculin.
    In http://societearcheologiquedumidi.fr/_samf/memoires/t_65/bull20051.htm
    Photos ci-contre à droite.

    Voir aussi :
    http://vieux-outils-art-populaire.blogspot.fr/search/label/Demoiselle%20d%27Avignon
    http://placedelours.superforum.fr/t10102-demoiselle-d-avignon-francaise
    http://www.ferri-drouot.com/html/fiche.jsp?id=3091652

    Et un grand merci à Tilia qui m'a fait part de ses trouvailles !

    2827468476.jpg 2574230561.jpg
    Lien permanent 3 commentaires