Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1815 : Avignoun óucupado

1815 : Avignon occupée
1815 : occupied Avignon
1815 : besetztes Avignon

1164163967.jpg

Automne 1815. Le bataillon Estense, 1er bataillon d'infanterie de ligne du duché de Modène, faisant partie de la 1ère division de l'armée autrichienne, se rend en Provence pour l'occupation du sud de la France sous les ordres du comte Neipperg et avance jusqu'à Avignon.
Illustration Quinto Cenni 1905 (source Jean-Claude Philippon).
https://www.battaglioneestense.it/

Commentaires

  • les parisiens avaient les cosaques.. les autrichiens c'était peut être mieux ?

  • Ils resteront peu de temps à-n-Avignon. Après réception de l'annonce du résultat de la bataille de Waterloo, ils repartiront vers leur duché.

  • Michel, c'est surtout le traité de Paris (novembre 1815, soit 5 mois après Waterloo) qui organise les conditions de l'occupation de la France par les troupes "alliées". Cette occupation devait durer 5 ans, mais elle commença à être très allégée dès la fin de l'hiver.

  • Je vais alors, Alain, commencer ma légende par "Automne 1815" plutôt que "Été 1815".

  • Je pensais que c'était plutôt intra-muros qu'on trouvait les "occupants" ?? Il y a, si je me souviens bien, une gravure publiée par Gagnière et Granier qui les montre place de l'Horloge...

    Je suppose que les chiffres visibles sur le cliché agrandi renvoient à une légende détaillant les personnages ?

  • Oui Alain, ces chiffres renvoient à une légende concernant chaque uniforme et son grade, légende absente, ce document étant un découpage...

  • Belle image pour enfants sages.
    Mais l'épisode du bataillon Estense en Provence semble inconnue au bataillon !

    Et le lien vers le site battaglioneestense.it ne nous apprend rien. D'ailleurs ce site me semble davantage porté sur des reconstitutions plus ou moins folkloriques que sur des faits historiques...

    Les deux liens ci-dessous sont tout ce que j'ai trouvé d'approchant :-/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Tolentino

    https://www.forez-info.com/encyclopedie/histoire/71-les-occupations-autrichiennes-de-1814-1815.html
    .

  • J'ai écrit ma légende d'après quelques lignes trouvées dans des pages d'archives en mode texte. Faire figurer leurs liens n'aurait pas permis d'en apprendre plus...

  • Oui... on trouve à peu près les mêmes textes pour Nimes et le Gard, envahis à l'automne 1815 par des troupes autrichiennes venues d'Avignon (dont l'auteur précise qu'elles sont extrêmement disparates - on y voit sans nul doute nos "italiens" tout de même issus d'un pays non unifié, et qui étaient surtout des mercenaires au service de qui les paye... quand ils payent !) .

    Et même attitude dans le Gard que dans le Forez : les villes et villages sont globalement légalistes, vérifiant le mot célèbre d'Edgar Faure ("Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent...") . Avec tout de même quelques ilots de résistance ça et là... Et, au delà de la gestion politique de cette résistance, l'obligation de faire face à des troupes habituées aux rapines en tout genre, même si elles ne sont plus vraiment en guerre.

    La mission des troupes "alliées" semble avoir été partout la même : assurer la pacification afin de permettre aux Bourbon un retour dans le calme, et faire en sorte que ce retour soit irréversible. Un process que les pays de l'Est vont bien connaître aux lendemains de la seconde guerre mondiale...

  • Je découvre ce pan de l'histoire de la Provence.
    Tilia toujours aux taquets pour dénicher de la doc.
    Bon Dimanche Bichel !

  • Oui... iconographie généreuse, et en plus on découvre l'existence d'un auteur italien émule de Jules Verne ... Pas très connu chez nous (mais tout de même le père du fameux Sandokan !), il ose notamment un "Deux mille lieues sous l'Amérique" qui semble à première vue (et même à la seconde...) un joyeux télescopage entre "Vingt mille lieues sous les mers" et "Voyage au centre de la terre".... et probablement d'autres...

    https://it.wikipedia.org/wiki/Duemila_leghe_sotto_l%27America

    Et le roman est par la suite réédité sous le titre du "Trésor mystérieux", toute ressemblance avec "L'ile mystérieuse" ne pouvant bien entendu qu'être une pure coïncidence...

Écrire un commentaire

Optionnel