Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cènt-trentr'an après porto Limbert

Cent-trente ans après porte Limbert
One hundred and thirty years after Limbert gate
Einhundertdreißig Jahre später Porte Limbert

3730417357.jpg
AMA 8Fi3108 vers 1896.

3745632464.jpg

Voir aussi :
http://avignon.hautetfort.com/archive/2013/09/03/dou-pourtau-imbert-nou-a-la-brecado-limbert.html
http://avignon.hautetfort.com/archive/2021/05/24/lis-estat-de-l-imbert-6317915.html

Commentaires

  • Au bas de la photo des archives il y a une légende écrite à la main :
    Porte Limbert démolie 1896

  • Oui, je ne sais pas exactement en combien de temps cette porte a été supprimée...
    Ceci dit, je vais quand même corriger en "vers 1896" !

    Je vais aussi rajouter un lien vers une publication que j'avais déjà faite où l'on voit la porte dans cet état, mais le sol jonché de gravats, alors que sur la photo d'aujourd'hui les gravats ont été nettoyés :
    http://avignon.hautetfort.com/archive/2021/05/24/lis-estat-de-l-imbert-6317915.html
    Combien de temps est-elle restée dans cet état ?

    Et le côté intramuros :
    http://avignon.hautetfort.com/archive/2013/09/03/dou-pourtau-imbert-nou-a-la-brecado-limbert.html

  • il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère le Pouquery de Boissin, tant qu'à faire il aurait pu aussi faire passer les trains sur le remparts, on n''avait plus qu'à continuer les voies pour le tram, au point où on en est... ;-)

  • La publication du 27 mai 2021 montre la porte (brèche) vue depuis l'intra-muros (donc en sens inverse de la photo d'aujourd'hui) alors pas facile de comparer quoique ce soit...

    Par contre, pour la publication du 3 septembre 2013, les photos montrent bien la porte Limbert vue depuis l'extérieur du rempart. Et là, on a un indice pour établir une chronologie : les deux réverbères placés de part et d'autre de la porte. Ce qui permet de dire que la photo publiée ce jour se situe entre la première et la deuxième photo de 2013, puisque les deux réverbères y sont encore intacts :
    http://avignon.hautetfort.com/archive/2013/09/03/dou-pourtau-imbert-nou-a-la-brecado-limbert.html
    .

  • Ah bon, je ne me souviens pas de ces réverbères en 2013, pourtant j'étais encore à Avignon, ça doit être la vieillerie ;-)

  • Wilfrid : 1ère et 2e photos de la PUBLICATION de 2013
    Pardon d'écrire en majuscules, mais les blogs "haut et fort" n'acceptant pas les caractères gras on est obligé de "crier" pour se faire comprendre !

  • Démolie pour faciliter le trafic... alors que de nos jours la municipalité ne sait plus quoi faire (enfin, c'est ce qu'on aimerait... mais il y a fort à parier qu'elle a encore quelques tours dans son sac,...) , bref, ne sait plus quoi faire pour empoisonner la vie de ceux qui se déplacent - sans doute pour le plaisir, doivent croire nos édiles....

    Dans 115 ans - ou 130, va savoir.... - que penseront ceux qui verront tout cela ?

  • Etant d'humeur latine ce soir, pour répondre à Alain Breton j'hésite entre "Vanitas vanitatum et omnia vanitas" et "Pax in terra hominibus bonae voluntatis"...

  • Tilia, les deux constructions adossées au rempart, que l'on voit entières sur la première photo et partiellement détruites sur la seconde photo (publication de 2013) ont été remplacées par les deux constructions légères que l'on voit sur la photo d'aujourd'hui. Cette photo est donc postérieure à la seconde photo de la publication de 2013.
    C'est pour cette raison que je pense que cette porte a été supprimée en deux temps.
    Par ailleurs, les poteaux du réverbère de gauche sont... différents.

  • Chère Tilia acceptez un peu d'ironie, les gens trop sérieux sont fatiguant, ceux qui ne le sont jamais aussi, je vous l'accorde, amitiés numériques.

  • Michel, je suis bien d’accord sur le fait que cette porte a été démolie en deux temps (voire en trois, comme la valse :-))
    Et je suis d'accord aussi pour la chronologie basée sur la disparition des vieilles baraques adossées au rempart, mais dans ce cas la réapparition des réverbères intacts demeure inexpliquée... Bizarre ! bizarre !

  • Ce sont de nouveaux réverbères. Ils sont différents.

  • Merci Frédéric.... Le problème est que la définition de "bonae voluntatis" est éminemment subjective....

  • Petite remarque un peu hors sujet : en allemand, il vaudrait mieux dire "130 Jahre später" parce que "nach" peut aussi être compris comme une indication de direction.
    130 années 'vers' la porte Limbert ?
    Retour vers le futur, en somme.

  • Merci LB, je prends !
    Je suis preneur de toutes corrections judicieuses...
    Il m'a semblé que "der" était superflu.

  • Bon, disons qu'en allemand, il faudrait peut-être même inverser l'ordre des mots,
    mais l'essentiel étant que ça se comprend
    D'ailleurs je me demande si vous avez beaucoup de germanophones qui connaissent vos pages.

Écrire un commentaire

Optionnel