Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La porto estrecho

La porte étroite
The narrow door

2660542622.jpg

Lien permanent 12 commentaires

Commentaires

  • Je me suis chopé deux fois avec les mecs de cette «épicerie» (qui a une double entrée dans deux rues) pour des stationnements anarchiques rue Carreterie avec notamment l’occupation d’emplacements réservés ou carrément de bateau permettant l’accès à des garages comme à côté de l’ancienne manufacture Laugier. En désespoir de cause que faire si ce n’est appeler la fourrière ? Qui arrive au bout d’une ½ heure à 3 ¼ d’heure, progressant lentement dans le flot des voitures. Excellent le gyrophare allumé du véhicule municipal. Nos «épiciers», qui sont toujours sur le pas de la porte sont ainsi avertis longtemps à l’avance, enlèvent leur bagnole et quand la fourrière arrive tu passes presque pour un con. Pendant ce temps ils auront fait le tour par les Infirmières et recommencé ! Excellent et pratique aussi ce Drive. Tu commandes et te fait livrer en double file en bloquant tout le monde…Faut pas s'énerver, bien sûr !
    La porte étroite (elle et d’autres): pendant longtemps cette rue (la rue de nos regrettés amis italiens de notre enfance, il en reste quelques uns…) ne fut qu’une succession de commerces et de locaux d’artisans. Est-ce pour laisser le plus de place possible à ceux-ci, aux vitrines, que l’on réduisait les portes d’accès donnant aux étages ? Car à l’époque ils n’y avaient guère que ces derniers qui étaient habités.

  • Lou résume en quelques lignes le mal dont souffre notre belle ville ....
    Il y a une quinzaine de jours nous sommes bloques vers les anciens pompiers environs 7 à 8 minutes ....la cause un employé municipal en voiturette pour les ordures prenait son café son véhicule stationne au milieu de la rue .

  • Alors là, je n'ai jamais vu un drive comme ça !
    Y en a un ici, un big one, mais ça marche pas ben fort :
    et encore, il n'est pas aussi gros que ceux de la grand ville de la Sarthe.
    Bon week-end !

  • L'enseigne et la taille de la porte m'ont fait hurler de rire. Le commentaire de Lou ravi beaucoup moins. Les embarras de notre ville sont connus. Ma devise est que quand on entre en voiture en centre ville, il faut être prêt au pire.

  • PS - ton lien vers le site d'American Shop sur mon blog fait froid dans le dos - entre le couteau tête de mort et la bombe anti-agression, on est content de voir que l'image de l'Amérique est celle d'un beau pays sûr et tranquille.

  • À priori, Lucien, il n'y a pas lieu de traduire "drive", puisque c'est le mot anglais qui est utilisé ! Comme le mot anglais entre dans le dictionnaire français, il devrait entrer dans le dictionnaire provençal.
    Ceci dit, dans le dictionnaire français, il s'agit d'un coup, au tennis ou au golf !

Écrire un commentaire

Optionnel