Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cènt an après balouard de la Ligno 1

Cent ans après boulevard de la Ligne 1
A hundred years after Ligne boulevard 1

239226607.jpg4210911469.jpg

Lien permanent 5 commentaires

Commentaires

  • Bien moins romantique, mais encore une fois plus efficace. Les voitures se déversent là en un flot continu ce qui rend la promenade bien moins agréable. Dire qu'il y avait même des cabines de bain...

  • Encore un beau témoignage. Derrière le bac (je suppose mais je ne vois pas le câble) tout un chantier de réparation de barcasses. Pas de cabine mais une cabane de rangement. Les bains (bateau-piscine flottant avec cabines) étaient de l'autre côté du pont. De ce côté il y avait quelques bateaux-lavoirs. Ce cliché me met en mémoire ceci à propos des gros anneaux de la porte du Rhône (cf: l'octroi): il doit exister encore des anneaux de même taille, très anciens, au droit du Bar de la Navigation (et plutôt à droite en descendant l'escalier). Ils devaient ressembler à celui d'où part la chaîne qui retient la barque. L'encoche ronde creusée dans la pierre du parapet vertical m'a toujours frappée, témoin qu'elle était de la tension et du jeu dus à la force du courant qui risquait d'emporter péniches et bateaux. Je ne sais si tu as pu apercevoir ces plus anciens anneaux mais tu pourrais, avec ceux de la ville le long des remparts et d'autres crochets d'arrimage comme ceux du tramway , en faire une série...

  • Les bords du Rhône non encore stabilisés
    ou peut-être faudrait-il dire non domestiqués.

    Une des folies des Orléanais (des édiles) est d'avoir reconstitué, à grands frais, un bâteau-lavoir transformé en gargotte de luxe !!! ouverture ce mois de huin prochain. Cela va risquer de donner des idées (saugrenues) aux Avignonais. Que Dieu vous en garde.

  • "La série des anneaux" (seigneur !) sera peut-être bien un prochain thème !

    Les crochets d'arrimage des câbles du tramway seront plus difficile à repérer.

    Ah oui, ce serait bien ça, un bateau-piscine sur le Rhône. Il y a la place !

Écrire un commentaire

Optionnel