Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Futur : lou betum avança

Futur : le béton avance
Future : concrete is moving forward
Zukunft : Beton geht voran

4044679191.jpg
Pica sus la fouto. Cliquer sur la photo. Click on the photo. Klicken auf das Bild.

Voici une photo aérienne récente de la zone concernée.

Commentaires

  • Absolument génial ! Pas une ligne sur l'amélioration des accès, sinon la nouvelle de la création de voies vertes en "mode doux" - comme si les activités industrielles et commerciales assuraient leur logistique à vélo ! Le concepteur de ce trait de génie a dû travailler chez Uber....

    Pas un mot sur l'achèvement de la LEO , pas un mot sur la voie sur berge Barthelasse/Piot, pas un mot sur le défilé incessant de véhicules le long des remparts... Bref, pas un mot sur la saturation actuelle du plan de circulation de la ville dont le désengorgement devrait être l'absolue priorité avant toute nouvelle extension des surfaces exploitées.

    Moralité : on va continuer à empiler, sur un mode massif, des activités dans une zone dépourvue de grands accès et qui ne peut être rejointe qu'au prix d'embarras de circulation délirants, quel que soit le côté dont on l'approche..... sauf évidemment du côté Bouches du Rhône, à croire que l'épicentre de la ville va se retrouver bientôt à Barbentane ou Chateaurenard.

    J'avoue qu'à la lecture de ces nouvelles - qui avaient déjà atterri dans ma boîte depuis quelques jours - la limite séparant l'impéritie du foutage de gu... m'est apparue assez floue !

  • Affligeant :-((

  • Et c'est quoi ces pointillés ? Ils vont faire sécession ?

  • Les points tillés semblent délimiter la Courtine, mais je ne comprends pas leur tracé sur le Rhône.

  • Pour ce qui est de la corruption, la zone de Courtine et, en particulier, son centre commercial n'ont rien à craindre. Mais nos députés se sont auto-amnistiés pour ce type d'action....

  • Affreux dilemme ! Etre noyé sous les eaux du Rhône... ou noyé dans le béton....

Écrire un commentaire

Optionnel