Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avignoun e lou Coumtat en 1621

Avignon et le Comtat en 1621
Avignon and the Comtat in 1621
Avignon und das Comtat im Jahr 1621

4218687833.jpg
Carte du Contat d'Avignon et Venaisain, Jean Picquet graveur, J. Le Clerc éditeur, 1621.

En vente par Chevau-Légers Enchères, Me Chausselat
6 bis Avenue de Sceaux 78000 Versailles, https://www.chausselat-encheres.com/
Mercredi 20 juillet 2022 à 9h30 - Lot n°48
Et sur Interenchères.

Commentaires

  • Les fioritures des lettres initiales rendent la lecture moins facile !

  • Si le Comtat avait gardé le nord des B-d-R on aurait été moins emmerdé et la LEO serait eut-être réalisée...

  • Wilfrid, vers le sud les Etats du Pape - Avignon et le Comtat - ne sont jamais allés plus loin que la Durance.

    Très clairement, côté méridional le dessinateur ou le cartographe ont confondu les limites politiques et celles spirituelles du Diocèse d'Avignon, qui couvrait rééllement le nord des actuelles Bouches du Rhône, s'arrêtant devant Tarascon. Du coup, on peut se demander pourquoi cette "erreur" n'a pas été commise côté Languedoc, puisque ledit diocèse s'étendait bien au-delà du Rhône, jusqu'aux portes de Remoulins. Mais bon....

    Mais il reste en effet que si le département actuel reprenait les limites de ce Diocèse, les questions de LeO seraient résolues - et bien d'autres !!!!!

  • Beau dessin.
    Mais pour ce qui est des noms, il n'y a guère de rigueur.
    Exemple : "Pont du Gar" juste à côté de "Le Gard fl."

  • Oui... sans oublier qu'au delà de l'orthographe, bien des noms sont assez déformés, à se demander si (tel le fameux "plan aux personnages" de la Cosmographie de Braun) ce dessin n'a pas été copié sur un précédent, copié par quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds dans la région...

    Ceci dit, il y a quelques détails intéressants et quelques curiosités... Quel est ce hameau "St Rafau" juste sous Carpentras ? On le retrouve sur les cartes d'état-major du XIXème sous le nom de "St Raphaël" , le lieu semble avoir disparu - au plan toponymie - de nos jours. Probablement qu'un examen approfondi - et des recherches du même acabit - permettraient de multiplier ce genre de trouvaille !

    (Bien entendu, sous St Rafau, on lit Valernon qui doit être compris comme Velleron...).

  • Il subsiste un Chemin de Saint-Raphaël entre Monteux et Carpentras.

    Je lis dans cette page :
    https://emilievousdittout.blog/2016/08/17/la-source-miraculeuse-de-st-gens-et-ma-guerison/
    « L’histoire raconte que Gens Bournarel, né à Monteux en 1104, était du genre rêveur et voyageur, et ne supportait pas certaine pratique religieuse qui lui semblait païenne. Comme le culte de st Raphael, pour conjurer la sécheresse, une procession avait lieu jusqu’à une Chapelle de st Raphael, et le clergé trempait une statue de l’archange Gabriel dans l’eau pour faire venir la pluie. »
    (J'aurais plutôt pensé que l'on plongeât une statue de l'archange Raphaël. Serait-ce une coquille ?

  • Ne sais pas... jamais entendu parler de cette légende de l'archange baigné à St Raphaël.

    Possible qu'il s'agisse d'une coquille, il suffit de se farcir toute la page en cause pour s'apercevoir que le texte n'a guère été relu par sa rédactrice....

  • Fectivement, sur le site
    https://www.les-oratoires.asso.fr/vlsg.html
    on lit : " Lorsque la sécheresse menaçait les récoltes, les habitants de Monteux avaient l’habitude de sortir de la chapelle Saint Raphaël la statue de l’archange pour la plonger dans le ruisseau du « Ricaveau » afin que, pour se venger de ce traitement, il arrose les fidèles avec l’eau du ciel."

    Dont acte, c'est bien l'archange Raphaël qui est en cause.

Écrire un commentaire

Optionnel