Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quarant'an après carriero Pichoto-Muso

Quarante ans après rue Petite-Meuse
Fourty years after Petite-Meuse street
Vierzig Jahre später auf der Petite-Meuse Straße

3472551041.jpg 3183774468.jpg

Commentaires

  • ça n'a pas tellement changé (par contre ça a dû changer beaucoup depuis que la rue a reçu ce nom)

  • Anciennement, elle s'appelait "rue Petite-Muse". Il s'écrit que cela vient de cornemuse... (une enseigne).
    On l'a eu appelée aussi "rue de M. de Fresquières" parce que ce monsieur et sa famille y habitait au numéro 9.
    (Il y a un "chemin de Fresquières" vers Montfavet.)
    En 1900, il n'y a plus qu'un seul de Fresquières à-n-Avignon, qui travaille chez Singer et habite rue du Pommier.

  • Quoi que d'une grande banalité, la résidence moderne a bien résisté. Par contre elle a donné le "La" à ses voisins, notamment celui du Nord qui s'est cru obligé de monter aussi haut qu'elle.

    Sur la photo célèbre du chantier des halles, on remarque qu'elle a remplacé un des immeubles les moins banals de la rue.

    A noter aussi que le chantier des halles est contemporain de la reconstruction de l'immeuble d'angle (rue Bonneterie - rue Petite Meuse), qui en est au stade des démolitions préalables sur le cliché précité.

  • Moi je l'ai connu sous de la nom là ou il y a la "Boucherie Plazy "

Écrire un commentaire

Optionnel