Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dins l'usino Flourèns en 1926

Dans l'usine Florent en 1926
In the Florent factory in 1926

2458395458.jpg

1800307231.jpg

La salle de coulage et la salle d'évaporation.
Photos Alexandre Poirson.
AMA 24Fi2433 et 24Fi2432.

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • impression de vide pour la première, d'entassement pour la seconde et pour les deux ces machines étranges et fascinantes

  • Oui.
    Sur le premier cliché, charpente métallique avec des poutres dont l'âme est en X - on retrouve exactement les mêmes dans les clichés de nos halles de 1899.

    Ce qui contraste très sérieusement avec la charpente bois de l'autre photo. Il est clair que ce bâtiment est bien plus ancien !

    Ce qui serait intéressant serait de savoir comment était transmise la "force" aux différentes machines utilisées par cette industrie. Dans les très vieux ateliers, il y avait à l'extérieur une machine unique (vapeur ou moteur à gaz Lenoir) entraînant un long arbre (la plupart du temps logé dans les fermes de la charpente. Arbre d'où descendait une forêt de courroies entrainant les machines une à une...

    Bien entendu, avec les progrès de l'électricité, ces transmissions purement mécaniques ont peu à peu disparu et chaque machine a fini par avoir sa propre motorisation !

Écrire un commentaire

Optionnel