Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ounte sian ?

Où sommes-nous ?
Where are we ?

3675430232.jpg

Lien permanent 24 commentaires

Commentaires

  • Un guichet de "Caisse principale", une porte donnant dans l' "Enregistrement des bag... (ages ?)", une carte de France au mur et bien des panneaux mobiles avec, probablement, des horaires.... La gare avant que sa décoration intérieure néo-classique ne parte à la décharge ? ?

  • Alain Breton a de bons yeux (meilleurs que les miens en tous cas) et au vu de ses observation je pense qu'il a trouvé la solution.

  • Tilla, la gare originelle a disparu au profit de celle actuelle en 1864.

    Or il me semble qu'au dessus du présentoir mobile, il y a un éclairage électrique... donc plus récent que le second Empire... ce qui ferait bien de ce cliché une vue des anciens aménagements de la gare moderne.

  • elle avait un côté palazzo que notre temps ne connait plus, dans la rigueur digne du décor et l'espace

  • Voui. De Dunkerque à Menton, nos gares ont maintenant un aspect banalisé, aseptisé et standardisé qui fait du "Voyage" un acte purement utilitaire...

    Ceci étant, le maître des lieux ne nous a pas confirmé si c'est bien de la gare qu'il est question !

  • Je ne suis pas convaincu par la possibilité de la gare : il me semble que, même au XIX° siècle, on parlerait de guichet et pas de caisse. Je trouve que cela ressemble plus à un local de banque, ou d'administration fiscale. L'inscription au dessus de la porte de droite ne pourrait-elle pas être "enregistrement des baux" ?
    Et quel serait l'utilité dans une gare de ce guéridon scellé et de cette petite "entrée" sur la gauche ?

  • moi c'est la hauteur sous plafond qui m'étonne

  • Frédéric, ce sont bien tous ces détaiis qui me dérangent et qui font que je reste dubitatif et que j'écris au conditionnel...

    A la réflexion, d'ailleurs, le mot sous "enregistrement" doit être court si l'on imagine une disposition symétrisée du texte.

    "Baux" est suffisamment bref pour satisfaire cette symétrie, mais l'administration fiscale n'enregistre pas que les baux, mais bien d'autres choses !

    Au final, perplexe.... d'autant qu'avec un peu de bonne volonté, on peut lire sur la porte "recette" ou "receveur"...

    Au fait, quelle que soit la solution, une question reste pour moi ouverte : avant de s'installer sur le site actuel dans les années 60, où étaient établis les services fiscaux avignonnais ?

  • "Receveur" ouvre une autre piste : celle des PTT et de l'ancienne fonction de receveur des Postes...

  • Je pense néanmoins que la gare est un bon candidat, notamment à cause du poutrage métallique du plafond.

    Je n'en dis pas plus de peur de me couvrir de ridicule si ce n'est pas ça !

  • Au dessus de la grille il semble qu'il est écrit: "CAISSE PRINCIPALE"

  • Après avoir copié l'image, je l'ai agrandie et j'en ai un peu modifié les contrastes.
    Résultat : sous Enregi... il y a de fortes chances qu'après Ba la lettre suivante soit un "g".
    Donc, la Gare demeure (mais ne se rend pas :-))

  • Pilastres et crossettes me semblent eux aussi plaider pour l'hypothèse ferroviaire...

  • En tous l'emplacement des guichets et la porte de droite correspondent à l'architecture de notre gate actuelle.

  • De loin, Wilfrid, de loin seulement... Les ouvertures modernes ont copieusement éventré les murs d'origine et rien n'est reconnaissable de ce côté-ci en matière de baies.

    Quant à la terminologie de la signalétique, elle est évidemment d'époque, et finalement pas si éclairante.

    Par contre, restent quatre indices pour le moins significatifs.....

  • Et pourquoi cette trace d'eau qui semble s'écouler de la porte de droite ? ou une forte usure de le moquette ???
    L'affiche de droite est une carte de France, mais je n'arrive pas à deviner de réseau ferroviaire dessus, alors qu'il y a peut-être quelque chose d'approchant sur l'affiche de gauche.

  • Vraiment pas le style de l'époque...

  • Bien, quel humour :-)

Écrire un commentaire

Optionnel