Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

I'a 109 an eisatamen

Il y a 109 ans exactement
109 years ago exactly

1621490305.jpg

Manifestation antimunicipale devant la préfecture d'Avignon le 29 mai 1910.

1168229974.jpg

Lien permanent 15 commentaires

Commentaires

  • manifestation joyeuse ! et tu sais quelle en était la cause ?

  • Pourquoi devant la Préfecture ? si c'est une manifestation concernant la municipalité elle devrait, logiquement, se dérouler devant l'Hôtel de Ville...

  • Merci Tilia pour votre question ? Car je n'ai jamais compris ce lieu de ralliement pour manifester quoique ce soit

  • ou se trouvait la prefecture en 1910 ? je ne reconnais pas l'endroit sur la photo.

  • Les drapeaux sont aussi sur la première photo.
    Curieux effectivement, cela ne colle guère...
    Y aurait-il deux évènements collatéraux ?
    Ici nous sommes au mois de mai 1910, les inondations étaient en décembre/janvier (?) 1910, la manifestations parisienne en juillet 1911... Je n'ai pas recollé les morceaux...

  • À Paris, la manifestation des inondés de 1910 contre les saisies du fisc a eu lieu en 1911. Je pense que c'est parce que (jusqu'à cette année) c'était toujours l'année suivante que tombait la feuille d'impôt. J'avais pensé que les avignonnais auraient pu être plus prompts que les parisiens à revendiquer une déduction de leur impôt...

    Mais ce n'est sûrement pas la bonne raison de cette manifestation anti-municipale.
    Ne serait-ce pas plutôt en relation avec la campagne électorale ? 1910 étant l'année du remplacement d'Henri Guigou par Louis Valayer :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_maires_d%27Avignon

  • S'ils sont devant la préfecture c'est qu'ils se plaignent du maire au préfet, peut-être en demandent-ils la destitution, c'est sans doute un dimanche et les manifestants ont l'air assez à l'aise, même si on trouve quelques casquettes et une femme en cheveux. Au sujet des couvre-chefs il y a sur la première photo un panama qui me fait penser à celui de monsieur Brun. Si c'est un problème d'augmentation des taxes municipales, plutôt du foncier vu les habits (à l'époque on s'habillait encore suivant son rang) c'est un peu tôt ou alors après présentation en conseil du budget primitif 1911 et ce devait être un sacré coup de bambou. En tous cas ils se plaignent à l'état de leur édile. Il ne reste plus qu'à chercher dans les hebdomadaires des archives du département ou peut-être même dans celles du Petit Provençal à Marseille l'évènement devant avoir une portée plus que locale. Il va falloir que ce blog embauche un historien :-)

  • Je note aussi qu'en ses temps anciens on n'avait pas besoin d'unité de police répressive, l'armée y suppléant en cas d'émeute. La présence des drapeaux n'est pas forcément pertinente, le sentiment national était fort (on n'avait pas encore récupéré l'Alsace et la Lorraine), les cérémonies officielles regorgeaient de tricolore, il marque sans doute simplement que ces manifestants sont de bons citoyens, pas des anarchistes venant déposer une marmite, même une oulo.

Écrire un commentaire

Optionnel