Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avignoun en 1608 (3)

Avignon en 1608 (3)
Avignon in 1608 (3)

1574264403.jpg

"Vue des vestiges de l'église du Noviciat d'Avignon lorsqu'on la bâtissait, 1608".
Dessin d'Étienne Martellange (1569-1641).
Bibliothèque Nationale, Paris.

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Je trouve son coup de crayon très moderne. Il ne déparerait pas dans une BD du 21e siècle. (c'est un compliment ne vous y trompez pas ;-))

  • Très joli coup de crayon en effet...
    Eglise du Novicat des Jésuites => petit voyage dans le temps =>
    on peut encore aller dans la Chapelle (rue du Portail Boquier),
    qui est située à côté du cloître Saint-Louis.

  • ...mais oui Michel, Hôtel du Cloître Saint-Louis, 40 rue du Portail Boquier... => on y est
    et l'entrée de la chapelle est juste à côté, avec sa façade bien visible ;-)

  • La légende complète de la BNF est curieuse : "Vestige de l'Eglise // du Novitiat d'Avignon // Lors qu'on la batissait".
    Un vestige en cours de construction ?
    Un sens ancien de "vestige" ?
    Aurait-elle été détruite avant que d'être finie ?

  • Hypothèse :
    "vestiges" pourrait ici être compris dans le sens latin "GRAPHIDIS VESTIGIA (d'après Plinius) : à savoir "plan" ou "dessin", plutôt que "traces" ou "empreintes". N'oublions pas qu'Etienne Martellange, qui dessina les plans de la chapelle, était un frère Jésuite, instruit en latin.

    La construction de la Chapelle commença en 1601, elle fut conscarée dix ans plus tard.

  • Autre proposition (sans doute plus exacte)...
    En regardant d'autres planches et dessins de sa plume, c'est le mot "vestige" (ou vestigio en italien) qu'Etienne Martellange a écrit à même le dessin, dans son acception "instantané" (vestigio temporis = dans l'instant).
    Il nous livre ici un "instantané", une sorte de "photographie" de la chapelle durant sa construction ! C'est assez remarquable.
    Après, celui qui a remis un titre, sur ce dessin comme sur tous les autres dessins, a ajouté "Vëue de" et indiqué erronément "vestiges" de l'Eglise (oubliant au passage d'ajouter "lorsqu'on la bâtissait"). Un autre dessin d'Etienne Martellange montre les plans du noviciat, sur lesquels figure le tracé de l'Eglise en construction, époque à laquelle il est avéré qu'il était bien en Avignoun ;-)
    NB : J'ai ainsi découvert la collection des dessins d'Etienne Martellange, et pour cette formidable plongée dans l'histoire, Michel, merci mille fois !

  • "Vestigo temporis" me convient assez bien comme piste...

    Et merci pour les remerciements ! :D

Écrire un commentaire

Optionnel