Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Encò de Rouberty

Chez Rouberty
At Rouberty

1430145546.jpg

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • À quand le retour des canassons comme montures pour les habitants des alentours d'Avignon ?
    Dans les années soixante-dix, un de mes beaux-frères par alliance demeurant à la Barthelasse et travaillant comme serveur à la Pizzeria l'Oulo (au début de la rue Saint-Charles) prenait quelques fois son cheval pour aller bosser. Et comme il ne manquait pas d'humour, il l'attachait au parcmètre sur le trottoir d'en face !

  • je me répète mais c'est marrant d'avoir gardé cette "frise" et les bas plutôt décrépis des fenêtres sur une façade si proprement rénovée !

    Et "l’empègue" du chat sur la porte du 32 bis...;-) pas de rapport avec la bouvine je suppose !

    Amusant l'anecdote de Tillia, cette histoire de parcmètre détourné de sa fonction première me fait penser à Gaston Lagaffe (mon idole) et à ses démêlés avec le gendarme Lontarin.

    Et le crottin de cheval c'est un très bon fertilisant pour les fleurs, même d'appartement ;-D

  • Allons Pat le crottin par temps sec risque de dégager des particules plus ou moins fines.

  • Suis donc sotte, je n'y avais point pensé !
    (c'est joli les pensées)
    ;-DDD

Écrire un commentaire

Optionnel