Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Autre tèms, autre porto...

Autres temps, autres portes...
Other times, other doors...

3827784680.jpg 412953043.jpg

Photo Charles Bartesago sans date (première moitié du XXe siècle).

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • les marchands étaient moins virulents (mais assurent l'entretien…)
    la porte de bois sur la cour, elle, étant donné son âge apparent, existait déjà

  • Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée.
    ( théâtre d'Alfred de Musset, 1845 )

  • magnifique photo Michel
    Jaime a la droite comment laffiche est transparente comme le temps!
    et après quon entre la porte on voit la lumiere du passé qui allume le present
    merci

    je t'embrasse

  • Comme toujours et partout, le Temple précède de peu les marchands...

    Un excellent article d'Alexandre Gady, en guise d'éditorial dans le n° 188 de la Revue de l'Art...

  • Je trouve toujours extraordinaire (et chouette !) que l'on ait pu conserver cette vieille (?) porte en bois.

  • Cette porte est magnifique mais, au fait quel est son âge ?
    Est-elle là depuis longtemps ? J'aimerais bien le savoir.

    Ce qui est un peu frustrant, c'est qu'elle est presque toujours fermée :
    http://avignon.midiblogs.com/archive/2009/11/06/la-porto.html

  • SOS Alain Breton. Je l'ai toujours vue ainsi depuis mon enfance. Avec ces gros "jours" qui font sont charme. Croisons les doigts pour que quelque mordu de modernité et rénovation à tout prix...

  • Je dirais même plus : SOS Alain Breton ...
    Mais avant d'avoir l'avis du spécialiste, je donnerai le mien, qui est que ces portes remontent peut-être à l'époque médiévale (ce qui expliquerait que Lou les a toujours connues ... hi hi).

  • Bien trouvé Frédéric. C'est justement mon très grand âge qui fait que je ne me souviens plus...
    Rien trouvé dans le "Monument de l'Histoire" (Expo sur le Palais, RMG 2002). Mais j'ai toujours du mal à entrer dans cet ouvrage que je trouve dense et "compliqué".

  • La porte a ses gonds sur les retours du mur au-delà des colonnettes de l'arc du passage, il est normal qu'elle n'apparaisse pas sur le cliché Bartesago : elle devait avoir à ce moment-là ses vantaux grands ouverts.

    A preuve, on la voit sur des clichés anciens de la cour intérieure du Palais, notamment celui-ci contemporain des premières restaurations par Nodet, dans la foulée du départ de l'armée :

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8a/Cour_d%27honneur_du_palais_des_papes_1919.jpg

    Ceci étant, ne pas oublier que le Palais a été entièrement dévasté sous la Révolution, promis à une destruction que seule sa masse empêcha... Difficile de penser que la porte d'accès ait survécu à pareil évènement, ce qui la ferait tout simplement remonter à l'utilisation militaire, qui suivit de peu la démolition avortée...

    Une autre hypothèse pourrait être que ces deux vantaux, pas très esthétiques et en tous cas peu en harmonie avec la dignité d'une véritable "cour d'honneur", remontent à l'époque troublée de la lutte des Pévoulins et Pessugaux, qui vit la construction du ravelin au-devant du Palais. Lequel lui donnait un aspect de forteresse à l'italienne (ou tentait de le faire...).

    Je dois avouer, à ma courte honte, que je ne saurai pas trancher entre les deux hypothèses...

Écrire un commentaire

Optionnel