Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Atmousfèro 1900 : la marchando

Atmosphère 1900 : la marchande
Atmosphere 1900 : the merchant

851906131.jpg

Commentaires

  • L'oiseau prisonnier :-(
    l'enfant qui observe :-)
    l'eau à économiser
    le petit étal
    Une tranche de vie douce et paisible ?

  • il faut remarquer la "porte moustiquaire" équipée d'un ressort à boudin ou d'un contre poids pratiquement toutes les maisons de village et de campagne en étaient équipées, pour éviter mouches et moustiques.

  • devant les portes et les fenêtres des rideaux grossiers en toile de jute pour remplacer les moustiquaires.

    man grand appelait ça des "bourras"

  • Plutôt dans un village aux alentours d'Avignon. Les ressorts à boudin ou contre-poids dont parle Guima sont très campagnards. La mamette est toute en comtadine. J'utilise encore des bourras (grands sacs en jute) ouverts en deux pour maintenir mes semis à l'abri du trop fort soleil.

  • Oui Guima, je dis mamée pour grand-mère. Mais j'ai utilisé La Mamette par référence aux rubriques de la revue Les Carnets du Ventoux à laquelle je suis abonné...

  • cela m'a rappelé de vieux souvenirs d'où mon intervention ,sans vouloir critiquer.

Écrire un commentaire

Optionnel