Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ounte sian ? (bis)

Où sommes-nous ? (bis)
Where are we ? (bis)

909694308.jpg 166038119.jpg

1120776970.jpg

Commentaires

  • comme quoi je ne marche pas assez dans Avignon, parce que je ne reconnais toujours pas
    si Carnot ? ou plutôt Carreterie

  • 136 rue de la Carreterie !
    je n'aurais jamais trouvé sans la photo ci-dessus.

    Exit le "Citron pressé" :-)

    C'est ahurissant de voir que c'est le local du Mouvement Citoyen et que cette photo parait au lendemain du second tour !!!

  • Ca a l'air d'être ça! J'avais également pensé à ce tronçon de la Carreterie par rapport aux arbres de St Lazare. Cependant j'ai l'impression que la rue qui part à droite a été déplacée avec la construction du bâtiment plus moderne qui suit.

  • Bon, on en revient à l’hypothèse que j’ai émise tout de suite: on est bien à l’angle de la rue Georges Taulier, rue crée de toutes pièces au début du XXe pour donner un accès plus direct à une des principales entrées de l’hôpital. Le doute pouvait venir de l’absence des rails du tram si le cliché est de 1930 comme cela a été dit : le réseau a cessé de fonctionné fin 1933. On est donc, avec ces tenues de printemps, au moins en 1934 et on a déjà supprimé toute trace de la ligne. L’immeuble derrière a été en partie raboté, probablement en même temps que l’on démoli les maisons qui touchaient, par derrière la rue Bourguet. Comme je l’écrivais les façades et même certaines toitures ont été largement modifiées (étage ajouté par exemple au droit de la rue GT). Bon, c’est OK ? Patatras, la largeur de l’immeuble où se situe le café est incompatible avec l’espace entre la rue Georges Taulier et la rue du Fer-à-Cheval. Sauf si l’on a aussi raboté l’immeuble devant lequel il y a l’arbuste…Peut-être pour un meilleur accès des voitures et ambulances à Ste Marthe ? La poissonnerie Fenateau en tous cas ne devait occuper que l’emplacement du café (local de campagne électorale ces jours-ci).

  • Le carrefour a été modifié, mais ce qui me gêne le plus, c'est bien sûr que le mur de droite n'est pas dans l'alignement de la rue...
    J'aurais bien fait une photo un peu plus loin dans la rue en me rapprochant des maisons de gauche, mais alors, il n'y a plus de rue à droite...
    Quant aux maisons du côté impair à gauche, je crois en reconnaître deux.
    Il y a sans doute eu énormément de transformations si nous sommes bien au bon endroit.

  • "si nous sommes bien au bon endroit" dis-tu...
    Finalement, à bien y regarder de plus près, je partage ton doute.
    Sur la photo ancienne, la maison a demi cachée par l'arbre du premier plan ne comporte qu'un seul étage.
    Or, le soleil venant de la rue transversale donne droit sur cette maison, du coup, ça ne colle pas vu que la maison actuelle située en face du débouché de la rue Taulier a deux étages.
    De plus, je ne voit pas bien où pourrait se trouver la maison avec la petite marquise, juste après le café...

  • moi aussi j'ai un doute, car nous sommes face à la place des Carmes, donc la rue qui débouche sur la droite ne peut pas être la rue Guillaume Puy, comme indiqué pour la vieille photo.

  • Si nous sommes bien "au bon endroit", on ne peut pas raisonner avec la rue Taulier, Lou nous ayant dit qu'elle avait été entièrement créée début XX.
    Nous serions donc fin XIX, juste un peu avant 1900 et la mise en service du tramway.
    Si on regarde les façades de gauche, pour moi la première maison après le tronc d'arbre sur la photo ancienne correspond à la cinquième façade sur la photo récente.L'emplacement du "café" ne serait pas un peu avant l'angle de la rue taulier et de la carreterie mais après, soit 20 à 30 m plus bas, au niveau des emplacements actuels du Gan et d'Acadomia dans un immeuble relativement récent. Si on se positionne à ce niveau là avec google street, la vue sur les façades de gauche se rapproche mieux de l'ancienne photo. Et du coup, comme nous nous situons dans la partie(relativement) droite du bout de la carreterie, nous n'avons plus ce problème d'alignement.

  • Peut-être que cette rue ou cette impasse n'existe plus, si le paté de maison a été remanié. La maison qui suit le bâtiment du Gan n'est pas très vielle non plus! Il faudrait retrouver d'autres photos de cette partie de la carreterie ou un plan du XIX!

  • Un vrai jeu de piste. Le tram : 1898-1933. Manifestement les tenues sont XXe. De plus certains ont dit avoir reconnu des antennes de TSF. La rue G. Taulier : percée début XX. Faudrait vérifier avec le bouquin de Viviane Michel que je n’ai pas sous la main en ce moment. Aucune rue ou percée (permettant le large ensoleillement) entre la G. Taulier et la rue Bourguet. Les frondaisons au fond font bien penser à celles de St Lazare mais le côté rectiligne de la rue ne colle pas avec le tracé que nous connaissons : nous voyons bien avec Street View qu’au fond les immeubles des deux côtés de la rue «se rejoignent». On peut penser que la femme à la voilette masque le dernier pâté mais alors le dénivelé entre les deux dernières toitures est trop différent de celui que l’on voit aujourd’hui alors que les immeubles n’ont pas été modifiés. Pour des raisons semblables l’hypothèse de guima (rue des infirmières) ne me paraît guère plus convaincante. A suivre…

  • Vu les dernières info + les antennes TSF + la mode vestimentaire XX, ça ressemble bien à un retour à la case départ.
    On est sûr que c'est une vue d'Avignon quand même?

  • Pour moi il n'y a plus de secret, nous somme au bon endroit.
    Essayez de suivre la hauteur des maisons en partant de la plus petite, encastrée entre deux plus grandes(au dessus du chapeau de la dame) et que l'on retrouve aussi encastrée sur la photo actuelle. Vous retrouverez toutes les autres toitures identiques, à peu de choses prés, en tenant compte des travaux effectués au fil des ans.

Écrire un commentaire

Optionnel