Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Atmousfèro 1900 : la coustrucioun dóu pont de pèiro

Atmosphère 1900 : la construction du pont de pierre
Atmosphere 1900 : construction of the stone bridge

2861573278.jpg

Photo Mouret 1908

Lien permanent 28 commentaires

Commentaires

  • Ce pont, terminé en 1909, a été dynamité en 1972 et curieusement je n’en n’ai aucun souvenir alors que j’étais bien grandet…Il remplaçait le pont de bois construit début XXème et dont on aperçoit la base des piles restantes sous les arches, avec les anciennes «jambes de bois» coupées presque à ras. En amont on aperçoit le pont-passerelle construit pour permettre le passage le temps des travaux. Ce devait être un dimanche car aucun ouvrier ne s’affaire. La cheminée que l’on voit derrière est probablement celle de la chaudière qui faisait fonctionner, avant l’arrivée de l’électricité, la pompe d’alimentation en eau des réservoirs de la très fréquentée gare du Pont d’Avignon. Aujourd’hui, la cheminée a été démolie mais c’est toujours une histoire d’eau puisqu’une piscine l’a remplacée…

  • De nos jours, le mode de construction d'un tel pont serait impensable...

    Merci à Lou Ravi toujours bien informé. J'ignorais que le pont de Villeneuve ne soit pas celui que j'ai connu. 1972, c'est l'année où j'ai quitté momentanément Avignon. Alors, le dynamitage de ce pont me fait tomber des nues.
    Tout comme je suis stupéfaite par ce que je viens de lire à propos du pont de l'Europe actuellement en travaux de consolidation. Il n'est pourtant pas si vieux !....

    « L’ouvrage va être perforé en plusieurs endroits verticalement et horizontalement afin de
    ménager des passages pour introduire des câbles supplémentaires qui vont le solidifier. »

  • Je ne suis qu'une lectrice qui aime bien s'informer sur les blogs :
    en aparté pouvez vous me signifier ce que veut dire
    pantaïaiaïre
    et
    mézadou

  • Pantaia veut dire rêver. Un pantaiare est donc un rêveur. (Faut pas mettre trop d'aï !)
    Un mesadou est une espèce de grand couteau en bois utilisé par les fabricants de fromage.

  • Ni l'Europe ni le Daladier puisqu'il prolonge vers la rive gardoise ce dernier (pont du Royaume ). La technique est celle, moderne, du coffrage sur cintres. Vu une CPA avec les grands cintres de bois déposés. Suis content de lire (Tilia) que ne suis pas le seul à ne pas avoir de souvenirs de la destruction de ce pont, il y a 40 ans à peine...

    Mezadou, inconnu et mesadou étrange ici. Il doit y avoir autre chose. A creuser du côté de Mèze, Mès etc. Le Rostaing muet à ce sujet. La toponymie est riche en déformations de toutes sortes.

  • Mais bien sûr, Lou ! La seconde partie du pont vers le Gard s'appelle "Pont du Royaume"...
    Je me joins à tous : aucun souvenir de destruction ! Étonnant, non ?

  • Bravo pour ces photos-documents !

    Le nouveau pont est ici aussi décalé par rapport à l'ancien axe, comme à Avignon (ici le début de la montée aux Angles). J'ai un peu cherché les raisons de cette démolition. Elle est liée à l'inversion Rhône Vif/Rhône Mort. L'ancien pont ne permettait pas, en période de hautes eaux, le passage des bateaux à structure élevée ou large et l'on était en période de réaménagement total du fleuve. En fait avec le Rhône vif côté gardois on serait revenu à l'origine (ce qui explique les chemins de halages côté gard et ardèche). C'est en devenant propriétaire de l'île de la Barthelasse (quelle année, je ne sais ?) qu'Avignon aurait détourné le trafic de son côté. Les travaux de construction de ce pont de pierre furent énormes pour l'époque. C'est la Sté Fayolle qui enleva le marché.
    Une anecdote amusante citée par Bernard Gibert à propos de ce nouveau pont. Celle de ce soldat du 58ème qui écrit à sa famille sur une carte postale représentant le nouveau pont en s'extasiant sur le fait que Dame Nature a prévu de faire passer les rivières exactement là où il y a des ponts !

    Etonnante cette amnésie collective relative à la destruction du pont !

  • alors là je comprends plus rien :
    il me semble que sur la photo de la destruction du pont (elle a bien eu lieu puisqu'il y a des photos !) on aperçoit un tablier de pont au dessus (avec les réverbères) serait-ce celui-là le pont de l'Europe ?
    y'en a pas 15 pourtant de ponts entre Villeneuve et Avignon...
    bon enfin je connais pas très bien le quartier faut dire !
    et (mais ça c'est de l'humour) le soldat n'avait pas tout à fait tort quant à sa réflexion parce que si on regarde la photo de la construction du pont... il n'y a pas d'eau qui passe dessous ;-))
    C'est vrai qu'on a du mal à s'imaginer un Rhône ne roulant pas pleins bords !

  • Avignon est donc empli d'histoires de ponts à n'en plus finir !

    Je croyais que le pont dit du Royaume était côté Gard, côté du royaume qui n'a pas voulu participer à la reconstruction du célèbre Pont.

  • Pat, il s'agit bien du même pont (du Royaume).
    Les réverbères sont ceux de ce pont-là.
    Quant au pont de l'Europe, il n'existera que plusieurs dizaines d'années plus tard.

    Jeandler, c'est bien le "pont du Royaume" et il est bien du côté Gard.

  • Désolée d'avoir un peu embrouillé tout le monde en balançant comme un cheveu sur la soupe mon info concernant les travaux en cours au pont de l'Europe qui se trouve à près de 800 mètres l'un de l'autre.
    N'empêche, je trouve un peu fort de café qu'un tel ouvrage (et il ne serait pas le seul dans ce cas...) construit dans les années soixante-dix, ne soit pas capable de tenir un demi siècle sans un câblage d'urgence :

    http://www.gard.fr/inforoute-chantiers-manifestations/actualite/article/avignon-un-pont-de-leurope-remis-a-neuf-dici-2.html?tx_ttnews[backPid]=1945&cHash=f0fa6e6260

    La technologie de l'ancien pont du Royaume aurait sans doute mieux tenu la distance !

  • Décidément ! je me suis mal exprimée : le pont de l'Europe se trouve à près de 800 mètres en aval du pont du Royaume

  • Et à 800 m en aval du pont Daladier ?

    Les travaux sur l'Europe: motivés par des lacunes dans la conception et la réalisation. Le béton précontraint mis en oeuvre n'a pas été à la hauteur de l'épreuve du temps. 8 millions de travaux annoncés, probablement 10 à l'arrivée. Mais la grande pagaille prévue n'est, heureusement, pas au rendez-vous.

    On boit déjà du petit lait (amer) avec les grands travaux à venir, ici et ailleurs, et les appels désormais d'offres européens...

  • bon sang mais c'est bien sûr c'est ça qu'il faut que je fasse :
    venir danser sur les ponts d'Avignon... mais sous la pluie aussi ;-D
    C'est pas grave Tilia mais quand on est pas vraiment du coin (moi c'est plutôt centre Gard) on a des fois du mal à visualiser...

  • Bonjour,
    Je me pose la question de savoir si la date du dynamitage du pont de pierres est bien 1972.
    La photo est beaucoup plus ancienne et le pont actuel a été réalisé en 1959 ou 1960.

    Je cite "Lou Ravi ": La cheminée que l’on voit derrière est probablement celle de la chaudière qui faisait fonctionner, avant l’arrivée de l’électricité, la pompe d’alimentation en eau des réservoirs de la très fréquentée gare du Pont d’Avignon. Aujourd’hui, la cheminée a été démolie mais c’est toujours une histoire d’eau puisqu’une piscine l’a remplacée.

    Il y a la une anomalie, car en 1974, la gare (désaffectée) de VILLENEUVE était très certainement électrifiée. De plus la piscine est située sur l'ile de la Barthelasse (stade nautique des arènes créé par la famille CASSAN dans les années 50)

    Je vais rechercher les dates dans les livres de BAILLY consacrés à AVIGNON pour confirmation et si le faut ferais amende honorable.

    Bonne journée à tous.

  • Je viens rectifier mes commentaire sur le pont de pierres:

    Effectivement, dans le livre " AVIGNON A LA BELLE EPOQUE" de Alain MAUREAU
    on retrouve bien l historique de ce fameux pont, photos à l' appui que je ferai parvenir à Michel BENOIT.

    J' ai confondu le pont de pierre et le pont DALADIER construit dans les années 60 qui remplaça le pont suspendu.

    Amicalement..

  • A partir de 1970, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) aménage le fleuve autour d'Avignon afin de l'adapter aux nouvelles exigences de la navigation, à la suite de la construction de la centrale hydroélectrique d'Avignon (Référence : IA84000937). En effet, le bras droit du Rhône (bras de Villeneuve) devient le bras vif, et le trafic fluvial qui passait jusqu'alors par le bras gauche du fleuve (bras d'Avignon) va être déporté sur le bras de Villeneuve. Le pont de pierre (Référence : IA84000949) qui enjambe ce dernier, entre l'île de la Barthelasse (commune d'Avignon, Vaucluse) et Villeneuve-lès-Avignon (Gard), ne permet pas le passage d'un trafic important. Il est dynamité en 1972 pour faire place au pont du Royaume. Celui-ci est construit de septembre 1970 à avril 1973 par la Société des Grands Travaux de Marseille, sous la maîtrise d'ouvrage de la Direction Départementale de l’Équipement du Vaucluse et la maîtrise d’œuvre de la CNR.

Écrire un commentaire

Optionnel