Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lou tarot d'Avignoun 5-6

Le tarot d'Avignon 5-6
Avignon tarot 5-6

© Michel Benoit 2009

Lien permanent 19 commentaires

Commentaires

  • Euh, tu me laisses le temps d'arriver oui, je viens juste de commenter ceux de la publication précédente, et en plus ton blog a engagé un espèce de policier qui m'a demandé de rentrer un code d'accès, j'ai du le refaire 3/4 fois, je ne dois pas avoir les yeux en face des trous !
    Le pape, le pape ok ! Jusque là tout va bien et j'arrive à suivre.
    Mais Aubanel, pourquoi en amoureux ?
    Résume en deux mots car je ne connais pas son histoire.
    Bon vu l'heure, ça peut aussi attendre demain, je tiendrais je pense le coup jusque là !

  • Bonjour Michel, manifique le pape et le 1V aussi. Selon le tarot de Marseille cette carte représente la protection une bénédiction mais votre carte ajoute beaucoup de nuances profonde la protection deviens éternel à cause de la sculpture mais aussi elle n'est pas sans limites elle est gelé dans la mort.J'aime cette tension c'est réaliste.
    félicitations.

  • Et sur Aubanel j'ai fait un recherche et je vois qu'il était poète provencal alors selon le tarot de Marseille mais cela peut varier selon l'artiste,la VI carte de l'arcane cela représente une hésitation, une réflexion un passage au spirituel mais je dis cela ne matérialise pas a cause de la préoccupation avec le monde intérieur alors c'est une magnifique idée d'avoir ce poète la et surtout son buste -sa tête et détachée du monde et son corps.

    alors félicitations

  • je ne suis pas certaine que notre tarot d'Avignon s'attache totalement au sens ésotérique - liberté revendiquée - j'aime beaucoup le pape - accord

  • Unanimité aussi pour le pape.

    L'Amoureux ne sera sans doute pas ce buste de Théodore Aubanel, le "poète de l'amour" du félibrige. Il est trop triste, trop froid, trop stable pour illustrer l'Amoureux.

  • Devant cette photo du gisant du pape (Clément VI ?) je pense toujours à la chanson "Si je meurs je veux qu'on m'enterre dans une cave où y a du bon vin. Les deux pieds contre la muraille, et la tête sous le robinet..."
    J'ai vu la reproduction d'une ancienne lame majeure de tarot (un "triomphe") qui représentait, à la place du pape, Bacchus !

  • J'ai d'abord cru à deux nichons pointés...Beau cadrage, il fallait oser. Et cette lumière répétée sur le plâtre puis posée, atténuée sur le gisant...Bel effet. est-ce aux Célestins ?

    Belle idée pour Aubanel. C'est jubilatoire de penser à cet amoureux transi, cul-béni cocufié par...Dieu !
    Pure coïncidence: je suis en train, enfin quand j'ai qq minutes, de lire son oeuvre phare. En français je trouve que le titre est érotique: "La grenade entr'ouverte", encore plus en provençal (La Miougrano entre-duberto) ! Mais la bandaison s'arrête là: Théodore ne sait que conter fleurette...Le texte est bien mièvre, poliment sucré, d'une poésie surannée à souhait. A ne lire que dans la langue d'origine car le français la dénature.

    Eperdument amoureux (transi) le Théodore :

    Mai negre que ta raubo negro
    Bruno, tis iue m'an trevira!
    Regardo-me, qu'aco m'alegro
    Regardo ! que me fai ploura

    (Plus noirs que la robe noire, brune, tes yeux m'ont bouleversé ! regarde-moi: cela me rend la joie; regarde ! cela me fait pleurer..)

    Nathalie: merci, je vous écris plus tard.

  • TT à fait d'accord avec toi Aubanel: belle idée mais bien trop triste et peu couillu...rire...

  • Après l'Impératrice sans tête, j'aime beaucoup ce Pape en gisant et ses deux petons qui pointent comme têtons en laine. Il passe un scanner?

  • Si tant est que, pour cette copie en plâtre qui est dans la tour St-Laurent au palais des papes avec les autres copies de papes gisants, le scanner soit les yeux multiples des touristes...

  • Mathilde: verveine ou bon tilleul + eau de fleurs d'oranger, jusqu'à ce soir au moins...joli sourire à vous.

  • Euh à mon stade Lou Ravi je crains fort que le tilleul +eau de fleurs d'oranger soient suffisants ! Un bon tranxène 50 avec 2/3 lexomil + une boite entière de temesta avec son emballage commenceraient juste un peu à calmer mon tempérament de feu et mon caractère de cochon quand je n'adhère pas à un truc. Je pense qu'un lutin qui viendrait m'assommer une bonne fois pour toute pour que j'arrête de dire des conneries serait bien plus approprié ! Malheureusement, ils sont bien tous trop occupés en ce moment avec le père Noël pour me porter secours, et je crains fort devoir le faire toute seule en attendant avec un gros marteau ! Je viens d'apprendre que Michel faisait juste ces publications pour le fun et non pas dans un but lucratif comme je l'aurais cru et j'en suis soulagée !
    Lou Ravi, le jour où je perdrais mon sens de l'humour même si je pousse une grosse gueulante, c'est que je serais déjà morte ! En attendant, je suis bien en vie !

  • On peut être modeste et dire que c'est pour le fun mais quand c'est professionelle c'est professionelle et j'ai lu dans les cartes que Michel va vendre ce paquet et que cela sera un grand succès.

  • Le tarot que j'ai à la maison pour l'amoureux c'est érotique l'image et l'interprétation que l'artiste donne c'est l'amour, la passion, l'harmonie,l'union mais l'interprétation du tarot de Marseille c'est la réflexion,l' hésitation c'est selon l'artiste.
    Un nouveau twist c'est toujours bon.

  • J'ai vu tout le travail Michel que vous avez cultivé ici sur AVignon,tous les rues les statutes les édifices l'histoire les documentation les vibrations, c'est dans votre sang et maintenant c'est tellement excitant vous allez cueillez la fleur pour offrir au monde.voici dans ce site le coeur d'avignon!

  • Oui, Jedæn, je cherche quelque chose de plus érotique pour l'Amoureux !!!
    L'amoureux est hésitant et pense beaucoup, cela ne fait aucun doute.

    Jedæn, votre dernier commentaire est très touchant.

  • J’allais, Mathilde, à l’heure de ma pause-café, vous raconter une histoire de Marius et Olive ou vous suggérer d’aller voir le Petit Nicolas (ailleurs qu’à notre Boboland cinématographique de la Manutention bien sûr), ou encore vous offrir les services de mon copain Karim qui vous ferait connaître les meilleurs coups de Marseille. Mais je vois que vous avez virevolté avec l’aisance de la crêpe se mesurant à Tefal. En fait c’est moi Lou Ravi, bien planqué derrière cette autre étrange lucarne qui vais profiter de toutes ces cogitations. Quel bon plan, à moi tout le pognon !

  • Lou Ravi : Le petit Nicolas déjà vu, je ne suis pas allée le voir, j'ai couru pour aller le voir dès sa sortie ce qui n'est pas pareil et j'ai ri mais ri, forcément, comment ne pas rire ?!
    Il faut dire qu'ils nous ont flanqué un de ces casting chez les mômes à ne pas piquer des vers et l'univers impitoyable, drôle et fantastique des mômes est sacrément bien rendu !
    Quant à Marius et Olive... se sont mes potes évidemment !

    Michel : Pardon d'occuper l'espace pour parler cinoche.

Écrire un commentaire

Optionnel