Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fonts baptismaux

  • Un blasoun pèr Sant Agricò

    Un blason pour Saint Agricol
    A coat of arms for Saint Agricol
    Ein Wappen für Saint Agricol

    353117937.jpg
    Sur le retable de Boulbon (musée du Louvre).
    3059032419.jpg
    Sur le frontispice d'un ouvrage de 1771.
    3748467328.jpg
    Sur un vitrail de l'église St-Agricol.
    3596627088.jpg
    Sur le clocher de l'église St-Agricol.
    105709612.jpg
    Sur les fonts baptismaux de l'église St-Agricol.
    1023167575.pngLe Retable de Boulbon est une œuvre anonyme commandée vers 1450, peinte dans le troisième quart du XVe siècle et conservée à Paris au musée du Louvre depuis 1904 (cliquer sur la première image). Y est représenté Saint Agricol accompagné d'un blason représentant une cigogne d'argent tenant dans son bec un serpent. Ce blason est défini comme "armes du chapitre Saint-Agricol d'Avignon". On retrouve cette image sur un frontispice du XVIIIe, ainsi que sur un vitrail, le clocher et les fonts baptismaux de l'église St-Agricol.
    Ces armes font référence à un miracle. La ville étant envahie de serpents, Agricol, évêque d'Avignon de 660 jusqu'à sa mort en 700, pria et des cigognes vinrent emporter les serpents. L'évènement fit attribuer à Saint Agricol l'image de la cigogne, peut-être post-mortem, qui donna lieu postérieurement au blason du retable de Boulbon.
    Saint Agricol est enterré dans l'église qui porte son nom et fut déclaré patron de la ville d'Avignon en 1647.

    Sur une instigation de Tilia...

    Le retable de Boulbon.
    Agricol d'Avignon.
    Le retable de Boulbon et le miniaturiste Chugoinot.