Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sèn enebi 144 : l'oumbrou dóu Cubanito

Sens interdit 144 : l'ombre du Cubanito
Wrong way 144 : the shadow of the Cubanito
Verbotene Richtung 144 : der Schatten des Cubanito

3916746024.jpg

Commentaires

  • qui commence à perdre son jaune (mais l'ai pas vu aujourd'hui... ai calé avant)

  • ah le jaune, il fut une époque où il coulait à flot...

  • Je me souviens du Bo'bar, du cirque du Mont de Piété, des Mirabelles, de Gwénolé Azertyuiop et son américaine...
    "il faut bien que jeunesse s'use à déméler le toi du mien" c'est le vers qui sonne à ma mémoire à la vue de cette photo, sinon c'est quoi ce cul bas?

  • Michel c'est là que tu vas danser "la salsa " ?

  • aux culs bas? aie aie aie...

  • Bel exemple, qu'il faudrait multiplier afin de combattre les canicules qui risquent fort d'avoir un jour notre peau.

    Pour nous protéger de la canicule, ce sont essentiellement des arbres qu'il nous faut.
    Des vrais, ceux qui offrent une frondaison abondante aux promeneurs écrasés de chaleur.
    Ceux qui maintiennent la fraîcheur en créant une ombre généreuse, tant au sol que sur les façades des habitations.

    Alors planter des arbres en ville au lieu de les abattre, ce serait un vrai changement de politique : une évolution bienfaisante, voire une révolution... suivez mon regard.

Écrire un commentaire

Optionnel