Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un sèr de 1929

Un soir de 1929
One evening in 1929
Eines Abends im Jahr 1929

726926787.jpgEdmond van Offel (1871-1959) Avignon 1929.

En vente le 9 juin 2022 sur Drouot.com lot n°1089.

Commentaires

  • très élégant on dirait les Champs Elysées

  • Magique ! j'adore.
    Le platane a un beau visage pensif.
    Les gens sont juste comme j'aime.
    Seuls les lampadaires me chiffonnent un peu, je trouve qu'ils manquent de finesse.
    Il semble que ce soit la place de l'Horloge avec le monument du Centenaire dans le fond...

  • Pas sûr que les vrais Berbères... pardon, les réverbères , se soient trouvés sur les allées de l'Oulle. Et je ne découvre pas de photos montrant la place de l'Horloge avec ces candélabres particuliers à 5 boules, que l'on voit ailleurs (cours Jean Jaurès ? ). Encore un "Ounte sian" à creuser...

  • photo des archives montrant la place avec des réverbères à boules :
    https://archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/20Fi426/ILUMP30501

    première partie des années 1930 :
    http://avignon.hautetfort.com/archive/2016/09/15/vite-micheu-anan-manca-l-autoubus.html

    vers 1965 (?) :
    http://avignon.hautetfort.com/archive/2015/11/22/cinquant-an-apres-l-aubergo-de-franco.html

    Les réverbères des années 30-40 me semblent différents de ceux de la rue de République dans les années 1950-1960 dont je me souviens.

  • Effectivement, tes liens, Tilia, plaident pour la place de l'Horloge.
    On y trouve des lampadaires à 5 globes sur la place et d'autres à trois globes sur le trottoir de l'hôtel de ville.

    Il y a de fortes chances pour que la photo montrant l'auberge de France soit des années 30. L'Auberge de France a été créée en 1928. je vais corriger mon titre.

  • En effet. Bravo Tilia, la démo sur l'Auberge de France est... éclairante ! J'avais bien vu des photos avec les réverbères à 3 globes devant l'Hôtel de ville, mais avec un champ trop étroit pour voir ceux de la Place... Et je n'arrivais pas à me souvenir où j'avais vu ces modèles ailleurs...

    Je crois donc que la preuve est faite, on est sur la Place de l'Horloge, que le peintre s'est arrangé pour "ne pas" représenter, je veux dire par là qu'il a réussi à la ramener à ses seuls arbres et candélabres, qui servent de décor de fond à quelques personnages assis devant les caractéristiques tables rondes. Ah ! Les belles en chapeau -cloche, toute une époque...

  • J'aime beaucoup ! Mais je ferai la même remarque que Tilia concernant les lampadaires.
    Belle journée !

Écrire un commentaire

Optionnel