Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ounte soun li rouino ?

Où sont les ruines ?
Where are the ruins ?
Wo sind die Ruinen ?

1080943578.jpg

2588881465.jpg
Vestige d'une pile du pont. Photo Jean-Baptiste Michel, AMA 67Fi0260.

Commentaires

  • elles ont disparu ? elles auraient dû être mises en valeur

  • Pour les ruines "terrestres" - i.e. englobée par l'ile de la Barthelasse -, ça doit se trouver à peu près ici :
    https://www.google.com/maps/@43.9567802,4.8022471,3a,75y,118.54h,83.6t/data=!3m6!1e1!3m4!1sgMHgodi8xNsqgUcYWstpGQ!2e0!7i13312!8i6656

    Quant aux très spectaculaires vestiges de piles, ils se trouvaient du côté de Villeneuve, au beau milieu du bras mort. Dans les années 1960, les ultimes étapes de la canalisation du Rhône par la CNR allaient amener le renversement des bras vifs et bras mort, ce dernier passant côté Avignon. Et les vestiges gardois du pont d'Avignon furent impitoyablement éliminés pour laisser la voie libre à la circulation fluviale.

    Le cliché Michel est techniquement très intéressant, car il montre comment les affouillements dus au courant sapaient les fondations des piles, en commençant par les avant-becs : on en voit un ici qui, privé de ses bases, s'est détaché du massif principal, à l'instar de ce qu'an connu la quatrième et dernière pile subsistante, dont l'avant bec s'est effondré à 45° et a été reconstruit par dessus sans autre forme de procès...

  • La photo de Jean-Baptiste Michel dégage une impression de tragédie.

  • La rupture du pont en était une !

    Au passage, avec ses personnages juchés sur les ruines, le cliché nous donne une idée de l'aspect "colossal" d'un tel chantier ... 22 ou 23 piles, autant d'arches...

Écrire un commentaire

Optionnel