Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quau siéu ?

Qui suis-je ?
Who am I ?
Wer bin ich ?

3406302734.jpg

Portrait d'un homme de qualité âgé de trente et un an daté de 1710.
Sous sa main sur un pli : Charlet à Avignon.

S'agirait-il du consul d'Avignon Joseph Charlet ?

Ce tableau sera en vente chez Conan Hôtel d'Ainay SAS, 8 rue de Castries 69002 Lyon, le 7 décembre 2021 à 14h30 (lot 482).
https://www.conanauction.fr/lot/117394/16644495

Commentaires

  • je suppose que tu as raison... suis pas arrivée à le retrouver sur google mais un consul :est un assez important personnage et la perruque semble confirmer l'époque

  • Oui en effet. Le travail inestimable de Jean Gallian, nous permet de penser que l'on est bien en présence de Joseph de Charlet, né "avant 1688" de l'union d'Antoine Charlet et de Françoise Girardin. Ce mariage ayant eu lieu en 1675, la filiation est compatible avec la mention du revers de la toile, qui donne au personnage 31 ans en 1710 et place ainsi sa naissance en 1679.

    Reste à voir si ces datations peuvent coïncider avec celles du consulat d'Avignon. Il y a un autre Joseph à la génération suivante, recteur de la Miséricorde et du l'hôpital - on sait que cette dernière fonction était un "tremplin" vers la magistrature suprême dans la ville..

    Quant au tableau, la galerie le signale victime de "restaurations et surpeints", ce que l'on veut bien croire au vu du cliché, fort pâle au demeurant... Et l'attribution à l'entourage de Pierre Parrocel est évidemment à prendre avec des pincettes !

  • Oui, j'ai vu cette page de Jean Gallian.

    Mes recherches ont donné également ces éléments :

    Charlet Avignon - Registres des trésoriers généraux Antoine et Joseph Charlet, 1693 et 1701.
    D'azur, à un char antique à deux roues d'or (alias d'argent), au chef de gueules chargé d'un croissant d'argent entre deux étoiles d'or.
    https://www.euraldic.com/lasu/bl/bl_c_ha.html

    Il appert d'une lettre de Mgr Spannochi du 26 janvier 1736, que les consuls d'alors, qui étaient Claude de Salvador, Joseph Charlet et Joseph-Frédéric Goyon, et l'assesseur Michel Bouchard firent placer leurs armes sur la porte du grenier.
    Arch. d'Avignon, AA, Correspondance des Consuls, 104, à la date.
    Mémoires de l'Académie de Vaucluse Avignon 1924
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5506813f/f36.image.r=Charlet
    On est en 1736.

    10940. Champer (F.).
    Charlet (Antoine). V. Crillon
    (Dominique-Laurent de Berton, comte de), n° 11005.
    10941. Charlet, primicier de l'Université d'Avignon.
    11005. Grillon (Dominique-Laurent de Berton, comte de),
    Charlet (Antoine), Roque (Jean-Aubert), consuls
    de la ville d'Avignon; Carmejane (Gilles), assesseur.
    In "Manuscrits de la bibliothèque d'Avignon" Labande Paris Plon 1897
    Mais je n'ai pas trouvé de date.

  • Le pare-feu de mon ordi n'aime pas du tout l'adresse Euraldic, je ne peux pas y accéder...

    Par contre, la citation d'Adrien Marcel en 1736 est cohérente, le Charlet portraituré semble bien avoir été Consul en 1736 (son fils n'avait que 19 ans à cette époque... ).

  • Sur Euraldic je n'ai trouvé que la phrase intégralement écrite ici plus haut.

    Résumé :
    Joseph de Charlet
    Né en 1679
    Peint en 1710
    Consul en 1736
    Décédé après 1749

    Mais j'ai deux hypothèses de blason...
    Car il y a ça aussi, d'azur au char d'argent :
    https://www.armorial.org/produit/7227/charlet.html

Écrire un commentaire

Optionnel