Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lou pintre

Le peintre
The painter

1502356116.jpg
Photo Roger Viollet.

Commentaires

  • Les peintres et dessinateurs de l'âge classique aimaient bien cette sorte de "mise en abyme" qui consiste à se représenter au travail dans un coin du paysage - mais ici, le barbouilleur est croqué par un photographe...

    Au demeurant, un beau cliché, bien éclairé, bien cadré et bien contrasté ! Quelle date ? Le départ visible de la cinquième arche du pont nous renvoie avant 1966, les tourelles des Champeaux reconstruites nous placent après 1933.... une fourchette tout de même assez large , on en sait un peu plus sur ce sujet ?

  • Pour aider à dater plus précisément cette photo, la voici en grand format :
    https://tr-images.condecdn.net/image/YAL9MpoLpnB/crop/3000

    La date approximative de démolition du bâtiment abritant le local de l'Amicale des Enfants du Rhône pourrait aider...
    Les archives indiquent 1940-41 pour ceux du quai de la Ligne.
    Pour celui du boulevard du Rhône, je pense que ce doit être aussi dans les années 1940...

    Quoi qu’il en soit, si la photo a bien été prise par Henri Roger-Viollet, elle date forcément d'avant son décès en 1947.

  • Les photos de l'agence sont sans doute toujours signées Roger-Viollet après la mort d'Henri.
    Par ailleurs j'ai un vague souvenir d'enfance du stockage des barques de joutes et autres accessoires des Enfants du Rhône à côté de la porte du Rhône. Il me semblait d'ailleurs qu'à l'époque il s'agissait de l'ancienne maisonnette de l'octroi.

  • Parce que, Tilia, dans mon souvenir, je voyais les barques rangées dans un bâtiment qui se trouvait entre la tour Poulin et la porte du Rhône...
    Le dernier hangar des Enfants du Rhône ne fut-il pas alors la tour Poulin elle-même ?

  • Pour le hangar je ne sais pas du tout.
    Je parle de ce local, des fois que quelqu’un saurait en quelle année il a disparu.
    Ce qui pourrait affiner le créneau temporel dans lequel situer cette photo, créneau qu'Alain Breton vient d'ailleurs de resserrer.

  • Le bâtiment des Enfants du Rhône disparait des photos aériennes entre 1973 et 1974 (s'il s'agit bien de la construction qu s'élevait entre la tour Poulin et le pont St Bénézet) .

    Par contre, l'alignement de platanes qui était devant perd les arbres les plus proches du Pont entre 1956 et 1958. Comme ici, ils sont tous présents, il faut en conclure que la fourchette présentée plus haut peut être resserrée de 10 ans : entre 1933 et 1956.

Écrire un commentaire

Optionnel