Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sieissanto-quatre an après plaço di Cors-Sant

Soixante-quatre ans après place des Corps-Saints
Sixty-four years after Corps-Saints square

104008174.jpg
1955
272839799.jpg
2019

Voir aussi...

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Passage des nourritures terrestres aux nourritures spirituelles...
    Les terrestres n'ayant pas totalement disparu, comme en témoignent le panneau des consommations et les chaises entassées là qui gâchent un peu la photo en occupant tout le premier plan.

  • Je peux encore dire que je n’étais pas né.
    Toujours des images impressionnantes, surtout si l’on songe que malgré les travaux de la CNR nous ne sommes pas à l’abri, comme on l’a vu la semaine dernière...
    Ce matin, je vais en réunion avec la sous-préfète d’Apt sur la problématique des indemnisations après les inondations du 01.12.2019
    Essentiellement le Calavon-Coulon... qui alimente la Durance, donc qui concerne aussi Avignon !

  • L'eau : quand il n'y en a pas assez on se plaint. Quand il y en a trop on plaint !
    Je suis pour les cités lacustres sur pilotis dans les zones inondables !

  • Je n’arrive pas à croire que c’est le même bâtiment...
    C’est moi, où...?

  • Il faut voir que la chapelle correspond à la moitié gauche du restaurant seulement. Elle était entourée par de la construction de chaque côté. La façade en est bien la même !

  • Merci, Michel, de préciser que tout aussi incroyable que cela paraisse "La façade est bien la même" !
    Dès le début :
    http://avignon.hautetfort.com/archive/2019/11/28/la-capello-de-touti-li-sant-e-sant-micheu-6194133.html#article-comments
    avec son clocheton fabriqué de toutes pièces, j'ai pensé que cette chapelle a été reconstituée à la manière de Viollet-Le-Duc.

    Comme Alain Breton nous l'a précisé, il s'agit d'une restitution d'après un dessin effectué par Étienne Martellange au début du XVIIe siècle, sans doute celui-là :
    http://avignon.hautetfort.com/media/01/01/1111254351.jpg

    Or, sur le dessin de Martellange la chapelle est couverte d'une toiture à deux pans, ce qui n'est pas le cas de l'actuelle chapelle Saint-Michel...

  • eau en moins et chapelle retrouvée
    (moins gênant pour y accéder les fauteuils quand sont entassés que quand ils sont occupés)

Écrire un commentaire

Optionnel