Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'autr'oustau dóu papo

L'autre maison du pape
The other house of the pope

821077208.jpg

Photo de... j'ai oublié !

Lien permanent 11 commentaires

Commentaires

  • c'était sa maison privée ? sa petite maison ? (enfin j'espère pas exactement comme les petites maisons de Versailles

  • Point de pape en personne ici, je crois.
    Cette maison fut celle, il n'y a pas si longtemps que ça, du chanoine de St-Pierre, ou tout au moins du curé.
    Je me demande si cette mosaïque n'aurait pas plutôt un rapport avec les Aubanel...

  • L'affirmation que cette maison a été celle du chanoine, ou du curé, de St Pierre repose sur quoi, en fait ?

  • Dans l'annuaire Fanot de 1868, on trouve :
    « Devaux, vicaire de St-Pierre, 6 rue des Ciseaux-d'Or. » Il s'agit du 1 rue de Taulignan.
    En 1857 Mme de Taulignan a fait don à la ville de l'hôtel de Carichon qu'elle possédait rue des Ciseaux-d'Or. Un peu plus tard, la villa donna son nom à cette partie de la rue, qui va de la rue Peyrollerie à la rue Banasterie en faisant un coude.
    C'est donc déjà la maison du curé au milieu du XIXe siècle.

  • Merci, Michel, pour cet éclairage net et précis sur l'occupation de cette maison.
    Sais-tu qui en est le propriétaire et si elle continue à abriter un membre du clergé ?

    Quant à la mosaïque, tout comme le bas-relief de la place St Pierre, son dessin m'intrigue,
    d'une part, sur la mosaïque les cordons ne passent pas par les anneaux des clefs,
    d'autre part, sous les clefs du bas-relief figurent deux rameaux...

    Bas-relief et mosaïque diffèrent l'un et l'autre des armoiries présentes sur le site du Vatican :
    http://www.vatican.va/news_services/press/documentazione/documents/sp_ss_scv/insigne/sp_ss_scv_stemma-bandiera-sigillo_fr.html

    leur dessin me semble plus proche de celles qui se trouvent au portail de l’église de Saint-Mamans (commune de Rochefort-Samson dans la Drôme) :
    https://www.denis-merck.com/photos/armoiries-papales/

    Mes recherches là-dessus sont toujours en cours : j'aimerais me faire une idée de l'ancienneté de la mosaïque du 1 rue de Taulignan.

  • Depuis un certain nombre d'années (je l'ai vu mais je ne sais plus depuis combien de temps), la maison qui a été rénovée est devenue un immeuble d'habitations.
    Quoiqu'il en soit pour le blason du pape, il y a toujours la triple couronne avec ses deux rubans surmontant les deux clés de St-Pierre croisées et reliées par une corde.
    Quant à la mosaïque, elle est très certainement XIXe siècle, voire début XXe, à l'instar du bas-relief de la place St-Pierre. C'est ce qui me fait penser que cette maison fut propriété de la famille Aubanel.

  • Dans le Guide Fanot 1868, on trouve page 281 : "Aubanel Agricol, chanoine, place St Pierre, 9."
    Le n°9 est aussi l'adresse de l'imprimerie. Aubanel.
    On n'est pas encore rue de Taulignan, mais on est très près :
    https://www.google.com/maps/place/9+Place+Saint-Pierre,+84000+Avignon/@43.9494469,4.8077677,3a,90y,340.94h,89.52t/data=!3m6!1e1!3m4!1s7Ot5ASnaofwzdMmj8UJoEQ!2e0!7i13312!8i6656!4m5!3m4!1s0x12b5eb8650dff97f:0x85227c1ccca3f9fa!8m2!3d43.9495787!4d4.8075178
    On trouve les mêmes armes papales que la mosaïque publiée hier sur la façade de la maison des Aubanel place St-Pierre :
    http://perso.numericable.fr/michbenoit/NICHES/Images/9%20place%20st-pierre1_.jpg

  • Dans quelles circonstances as-tu pu entrer dans cette maison pour y photographier la mosaïque ? Et comment savais-tu qu'elle existait ?
    (Mais peut-être, comme un journaliste, te retrancheras-tu derrière le secret professionnel pour ne pas dévoiler tes sources ?)

  • Ces deux photos, dont j'ai amélioré l'esthétique, m'ont été envoyées par un ami qui est entré dans cette maison pour distribuer des tracts.
    Hier, passant dans cette rue, j'ai poussé la porte : elle s'est ouverte. Le blason était là, au pied de la porte, tenant tout l'espace du sol du vestibule.

Écrire un commentaire

Optionnel