Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marcel, Marie-Louise, François, Amédée, Paul

887468899.jpg 1463125593.jpg
3232405360.jpg 2425744429.jpg
1875944148.jpg D'après un repérage de Tilia.
Merci !

Commentaires

  • Décors Art Nouveau, donc aux alentours de 1900-1910 je pense.
    Sans doute une fratrie.. quatre frères et une sœur (la pauvre ;-))

    Le n° 1 semble ne pas faire partie de la famille : linteau ordinaire et pas de prénom au-dessus.
    https://goo.gl/maps/w4ufLTdFBMgZVef99

    Ce groupement familial dans une longère partagée en habitations contiguës ne me parait pas chose courante, même à cette époque là...

  • En sait-on plus sur l’histoire sûrement amusante de ces villas ?

  • belle trouvaille Tilia !
    Mais une villa n'est pas forcément une maison individuelle entourée d'un jardin ?
    Zéro pointé pour la grille d'aération d'Amédée !
    Heu message perso : Michel tu me récupéreras la boite aux lettres verte de Marcel pour ma collec steplé ? ;-D

  • Tu as raison, Pat, "villa" ne semble pas le terme adéquat. Bien que Larousse en donne quatre définitions dont : "Petite rue ou impasse privée, avec les habitations qui la bordent."
    Une honte la position de la bouche d'aération d'Amédée !
    Regarde, cette boite aux lettres verte est en très mauvais état... o.O

  • C'est très Arts Nouveaux comme jeu de mots ça :-D

  • Et bé Larousse est dans le vrai en l'occurrence !
    Pour la boite c'est exactement ce que je cherche ;-)

  • Même pas dans une déchetterie ? (Contrit.......oui je sais il est très mauvais ce jeu de mots ;-DDD)

  • Je viens d'avoir des infos sur cette série de maisons :
    « Pour l'info, les noms des "villas" son en fait les noms des enfants de l'architecte de ces maisons, qui ont été crées pour les agents SNCF de l'époque. Le n°1 a été dégradé dans les années 1930-1948 pour être une épicerie, d'où la grande baie vitrée à la place de la devanture, les 13 et 15 démolis (je ne connais pas l'année) pour faire le garage Tissot, la dernière maison cossue avec le boute roue à l'angle était la maison de chef d'équipe SNCF. »

  • "ces maisons, qui ont été crées pour les agents SNCF de l'époque"
    Voilà qui ne m'étonne guerre car ces "villas" m'ont d'emblée fait penser aux cités ouvrières.

    Dénomination "Villa" à propos des cités-jardins et cités ouvrières :
    https://www.pariszigzag.fr/secret/histoire-insolite-paris/difference-cite-villa-paris

    Autre exemple de "Villa" en tant que cité de pavillons ouvriers :
    http://www.paris-promeneurs.com/Lieux-insolites/La-villa-Mulhouse

  • La maison de chef d'équipe SNCF, ce ne serait pas plutôt l'actuel n° 15 portant la plaque "Villa des Souvenirs" ?..
    https://goo.gl/maps/a8U7YiYdym8ocdLi9

    ..plutôt que le minuscule pavillon avec le boute roue à l'angle de la rue.

  • Tilia, le "minuscule pavillon" — ils sont deux d'ailleurs — est un avant-corps dans le jardin du n°15.
    https://www.google.fr/maps/@43.9474455,4.8208683,3a,82.7y,25.31h,88.59t/data=!3m6!1e1!3m4!1sQStQO0ftAZtUpMu8U8F33Q!2e0!7i13312!8i6656
    La rue Paul Bagnol continue d'ailleurs en angle droit...
    Je pense que ce fut à l'époque de la construction le n°17 puisque les 13 et 15 sont donnés comme ayant été démolis.

  • Autre source :
    « C'est M. Girard (certainement l'ancêtre du renommé...), qui avait voulu offrir à chacun de ses enfants une maison avec jardin. En dehors des remparts, c'était la campagne d'où la dénomination "villa". »

Écrire un commentaire

Optionnel