Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Li doulènci de l'an 10 (31 de janvié 1802)

Les doléances de l'an 10 (31 janvier 1802)
The complaints of the year 10 (january 31, 1802)

Commentaires

  • Quelle calligraphie époustouflante !
    Mais curieusement "Avignon" n'a pas de majuscule ...

  • Quant on sait écrire, on le montre !
    La raison de l'utilisation — ou non — de la lettre capitale nous échappe parfois, mais le cas "avignon" est récurrent et nous interpelle !

  • Oui Michel, l'auteur de cette missive montre qu'il maîtrise une des écritures tarabiscotées en vogue à cette époque :
    https://logoscript.blog4ever.com/articles/lettres-francaises

    Sauf qu'à propos du "citoyen Aubenas fabricant de soies" il y a une belle rature sur le mot "soies"
    que l'auteur avait commencé à par un "f" au lieu d'un "s"...
    Un peu comme s'il avait les foies à l'idée de se trouver de nouveau face à cet individu ou a ses sbires ! :D

  • Je sais, Michel, mais dans cette missive le mot "soies" est visiblement un rattrapage.
    Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à comparer avec ses autres "f" et ses autres "s".

Écrire un commentaire

Optionnel