Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1840 : gravaduro d'après un daguerreotipe

1840 : gravure d'après un daguerréotype
1840 : engraving from a daguerreotype

112882614.jpg

Légendes de la gravure :
Daguerréotype Lerebours - Imp. de Bougeard - Salathé sc.
AVIGNON
GOUPIL & VIBERT, Boulevd. Montmartre, 15.
PUBLIÉ PAR N.P. LEREBOURS, Place du Pont-Neuf, 13.
Hr. BOSSANGE Quai Voltaire, 11.

Gravure tirée de l'ouvrage "Excursions daguerriennes : vues et monuments les plus remarquables du globe" de Noël-Marie Paymal Lerebours (1807-1873). Photographe éditeur : Rittner et Goupil (Paris). Éditeurs : Lerebours (Paris), H. Bossange (Paris). Date d'édition : 1840-1843.

L'ouvrage sur Gallica

Lien permanent 13 commentaires

Commentaires

  • l'était belle la porte de l'Oulle, quel dommage

  • Certes, la porte de l'Oulle était belle, et même très belle... mais à cet endroit là, c'est la porte du Rhône.

    Le photographe s'est placé à un endroit légèrement plus amont que Baldus, d'où une perspective assez différente - par exemple, la tour d'angle au bout de l'aile des Grands Dignitaires du Palais se voit ici dans l'alignement de la tour Poulin des remparts, alors que chez Baldus c'est la tour Langlade qui est devant.

  • oui l'était endormie la petite vieille, la porte du Rhône... et elle n'a pas changé

  • Cette gravure donne l'impression que les remparts étaient plus haut.

  • De toute manière, ils étaient plus hauts puisqu'avec le temps on a haussé le niveau de terre pour lutter contre les inondations...

  • Le nombre de bateaux, le long du quai est impressionnant.
    L'île de la Barthelasse était bien cultivée et c'était du bio!!

  • Ce serait fabuleux de pouvoir admirer le daguerréotype original ! peut etre n'existe t il plus aujourd'hui???
    quelqu'un aurait il des infos la dessus ?

Écrire un commentaire

Optionnel