Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plaço de la Reloge juliet 1973 (2)

Place de l'Horloge juillet 1973 (2)
Horloge square july 1973 (2)

2213881624.jpg 3297672023.jpg
3294774052.jpg 3772781074.jpg

Photos Fernand Michaud.

Lien permanent 15 commentaires

Commentaires

  • Avec ses constructions modernes, la première photo me semble postérieure aux trois autres...

  • Les quatre photos sont sur la même pellicule si je me souviens bien.

  • moi c'est la troisième que je n'arrive pas à situer

  • La troisième photo c'est le début de la rue Balance. La résidence qui fait l'angle en haut de la place de l'Horloge n'est pas encore construite, cela fait donc une grande place..

  • Voilà la réponse à mon interrogation concernant la date de cette photo dont je pensais qu'elle représente les nouveaux immeubles de la rue de la Balance, alors que sur la troisième photo on voit bien qu'ils ne sont pas encore construits.

    Autre chose, sur la 3e photo on voit que la niche à l'angle de la rue de la Balance et de la place du Puits des bœufs est vide. Alors qu'à présent cette niche contient une statue créée pour le concours de sculptures de 2004, qui (selon son titre) représente Madeleine en prière :
    http://perso.numericable.fr/michbenoit/NICHES/Images/2%20rue%20de%20la%20Balance_.jpg

    Le pot d'onguent au pied de cette statue, bien distinct sur cette photo :
    https://www.incertitudes-photographiques.net/col/avig04/imavig04/scm3455g.jpg
    confirme son identification comme étant une "Madeleine" et non une "Vierge"...

  • Cette Madeleine a été sculptée par Jacques Goldschmit, un excellent tailleur de pierre que je connais bien.
    Je lis dans http://www.saintsdeprovence.com/les-representations-de-marie-madeleine/ :
    « ...ce qui est incontournable dans les représentations de Marie-Madeleine, c’est le vase de parfum. Le parfum, c’est celui qu’elle versa sur les pieds du Christ chez Simon le Pharisien, et c’est aussi le nard précieux dont elle oignit le Christ chez Simon le Lépreux et qui préfigurait les parfums de la sépulture. Au pied de la croix, lors de la descente de croix, lors de la visite au tombeau, lors de la première apparition du Christ ressuscité, Marie-Madeleine tient toujours son vase. Il est souvent blanc, allusion au marbre blanc dans lequel fut sculpté son sarcophage. »

  • Nous sommes bien d'accord. C'est une Madeleine... et ce ne serait pas du temps perdu que d'aller rechercher sa légende dans "le peuple des niches" pour la rectifier ;-)

  • Plasambleu, ventre-saint-gris et corneguidouille ! Oui... o.O

  • Coïncidence, ou rapprochement volontaire ? cette statue de Madeleine si proche de l'ancienne place du même nom...

  • Ah, ça, c'est une bonne question Tilia !
    Cela paraît très logique.
    J'espère penser à lui demander confirmation à l'occasion.

  • oui la place Campana j'avais retrouvée grâce aux balcons (y passe davantage maintenant que je dois allonger mes trajets)

Écrire un commentaire

Optionnel