Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cènt an après carriero dóu Limas

Cent ans après rue du Limas
A hundred years after Limas street

3043951057.jpg 3307517140.jpg
Lien permanent 9 commentaires

Commentaires

  • une belle réussite dans l'ensemble, mais la mémoire d'Avignon s'en est allée avec.

  • Michel, la fuite des commerces ne commence pas. Elle se termine, car le fond est atteint depuis longtemps. S'installeront peut-être marchands de glaces, restaus et petite bouffe, souvenirs avec aussi près de la place Crillon une ou deux boutiques néo-chic. Bref de l'économie de cueillette, pas du tout assurée d'où un turn-over important.
    Il y a 100 ans on comptait dans cette rue une quinzaine de commerces et autant d'artisans. Autrefois quartier populaire mais, pour simplifier, quartier "blanc" par rapport à la Carreterie et aux Carmes qui étaient "rouges".
    Le Limas n'est pas la partie la plus basse de la ville. En cas de crue la Velouterie, la Carreterie, la rue Violette seraient, théoriquement, atteints avant.

  • les gens sont tous dans les rues cent ans avant.moi je ferai la meme chose je suis claustrophobique*sourire*
    c'est peut etre une chose un peu plus moderne a rester a linterieur.
    ici c'est frappant il ya tant de gratte en ciel et personne sur leurs balcon.

    je t'embrasse.

  • Cette rue est principalement résidentielle , un ou deux restaurants et qui peinent .Un quartier trop excentré .Une rue assez triste juste empruntée par les véhicules pour quitter la ville.

Écrire un commentaire

Optionnel