Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Uno fenèstro de la coumandarié carriero Sant-Jan-lou-Vièi

Une fenêtre de la commanderie rue St-Jean-le-Vieux
A window of the commandery St-Jean-le-Vieux street

688787257.jpg

Commentaires

  • cette fenêtre si on regarde son tableau en pierre a été bien modifiée, coupée en deux ,le bas barreaudé , le haut avec juste un petit châssis ouvrant.

  • Difficile à dire mais j ne crois pas à une extension, c'est peut-être un meneau qui coupe la fenêtre, d'autant que les trous de scellement devaient servir à tenir une grille, mais pourquoi ne vont-ils pas jusqu'en bas? en revanche la fenêtre de droite me semble rajoutée.

  • Sur quelle face du bâtiment est-on ? Le maître des lieux nous dévoilera-t-il l'ensemble du cliché ?

    Et, au sujet des photos de la chapelle Sainte-Catherine postées hier, comment les voitures accédaient-elles au garage (on est bien au premier étage ?) ?


    ... J'espère pouvoir continuer à poser ce genre de questions pas forcément vitales pendant toute l'année 2015, pour laquelle je vous fais, chers amis virtuels, une révérence de meilleurs voeux.

  • Frédéric,

    Comme le dit le titre, il s'agit de la façade sur la rue St-Jean-le-Vieux. C'est en tout cas ce qui est indiqué dans la légende imprimée sous cette photogravure. Il n'y a malheureusement pas plus à montrer. Je n'avais jusqu'à présent rencontré aucune photo de cette façade sinon celle-là :
    http://avignon.midiblogs.com/archive/2014/11/14/l-anciano-coumandarie-117-an-avans-carriero-sant-jan-lou-vie-819916.html

    En ce qui concerne la chapelle Ste-Catherine, je me suis posé exactement la même question, car nous sommes effectivement sur la dalle du niveau supérieur. Il y avait sans doute un plan incliné là où aujourd'hui se trouve l'escalier principal d'accès à la salle Léo Ferré.

    Questions sans doute non vitales, mais je crois que la futilité elle-même est vitale. :D)

  • Grille, jonction des deux ouvertures, agrandissement par démolition ? Mais ce qui m'intrigue c'est le curieux décor sculpté à feston, discordant, et l'appareil supérieur: ils ne correspondent pas à ce que je connais des bâtiments de la commanderie. Les traînées blanches à droite semblent indiquer une importante usure des pierres supérieures. Dommage que l'on de dispose pas du recul qui permettrait de s'assurer que l'on est bien rue Saint-Jean le Vieux.

  • Pour être photographiée de si près et au même niveau, la fenêtre doit se trouver à l'arrière du bâtiment, dans les hauteurs.

    Et le décor sculpté à festons que l'on pourrait assimiler à des bandes lombardes ou lésènes, doit marquer le niveau ancien de la construction, qui avait été probablement surélevée si l'on en croit la différence d'appareil.

    Refaisant le tour de la bâtisse grâce à la riche documentation réunie par Michel, on voue un peu plus aux gémonies le cher Pourquery...

  • La photo est de trop mauvaise qualité pour que nous en ayons le cœur net, s'il est vrai que la grande majorité de fenêtres à meneaux étaient en forme de croix il existe des fenêtres divisées en deux, verticalement ou horizontalement, bref sans une autre photo nous n'aurons jamais de certitude, c'est bien dommage.

Écrire un commentaire

Optionnel