Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2 5

1693660402.jpg

Pica sus la foto pèr avé uno visto largo...
Cliquer sur la photo pour avoir une vue large...
Click on the photo for a larger view...

Lien permanent 6 commentaires

Commentaires

  • le passé veut revenir sur ses pas.

    c'est hypnotique ces murs d'orée, comme lor haha.
    belle journée magique♥

  • Hier Lyon aujourd'hui 25 nous sommes au même endroit
    Quartier à l'arrière du Pont qui a un très grosse histoire.................
    Hospital,entree de la ville et le Petit Palais avec ou sans ses tours.
    Une visite avec notre spécialiste Alain s'impose .....!
    Combien de personnes sont passées là ??

  • Je suis épaté par toutes ces trouvailles. Ce chiffre est bien mystérieux. Il correspond à la durée moyenne du voyage en diligence et coche d’eau de Lyon à Avignon (2 jours en diligence, 3 en coche, plus lent). Mais ce n’est probablement qu’un hasard s’il est à proximité de l’inscription gravée LYON… que tu as récemment montrée. Le débarcadère des voitures d’eau était tout proche, sur le quai, juste à côté du Pont Saint Bénézet. La remontée se faisait en 12-15 jours, plus rapidement par diligence terrestre. Les inscriptions paraissent toutefois liées par leur caractère malhabile. On est probablement ici à à l'endroit de rassemblement des voyageurs, sorte de bureau de tourisme...(clin d'oeil du passé au présent). Alain B. devrait nous éclairer.

  • Je n'ai malheureusement pas de données précises sur l'utilisation exacte des immeubles de ce quartier. Simplement, ne pas oublier que jusqu'à une date très récente (fin des années 1970), la rue qui passe devant la chapelle de l'hôpital du Pont est une impasse. Ce qui pourrait avoir facilité la confection de ce qui semble être plus des "graffitis" que des inscriptions officielles.

    Pour ma part, il y a autre chose que je trouve captivant, c'est l'extraordinaire qualité des maçonneries que nous montre Michel. Sur ce détail, les joints sont d'une finesse stupéfiante, et sur le plan général on constate que les joints verticaux sont parfaitement alignés d'une assise sur l'autre... Il y a là un autre "chef d'oeuvre caché", dont les savoir-faire n'a peut-être pas survécu !

Écrire un commentaire

Optionnel