Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE XVIII 7BRE ... SAR MONSIEUR

670383243.jpg1143278001.jpg

Lien permanent 9 commentaires

Commentaires

  • SAR : Son Altesse Royale ?
    Septembre de quelle année ?
    Les massacres de Septembre ?
    Que d'interrogations...

  • Les murs ont des oreilles mais ils ne parlent guère,
    malgré sa petite bouche il garde son mystère.

  • Il me semble qu'il y a un article d'Adrien Marcel qui traite de cette inscription rapellant le passage de "Monsieur, frère du Roi"... sous la Restauration, si je me souviens bien...

  • Le frère du roi est passé dans cette rue. Le propriétaire de cette maison en a été tellement impressionné qu'il en a gravé le souvenir sur sa façade !

  • Girard J ....le comte d'artois futur Charles X le 27 /09/1814
    Marc Maynegre dit sur sujet que M Gagniere faisant des recherches vers cette date ,a trouve un ecrit sur la mort subite de cet ouvrier ( mort de joie).
    Et par la même je salue "Monsieur" histoire d'Avignon Alain Breton....! qui nous manque

  • Sylvain Gagnière: je l'ai à peine connu. Les avignonnais lui doivent tant... Merci de le rappeler.

    Sur le passage du Comte, frère du Roi et futur Charles X, Marius Lechalier signale la présence de 4 fontaines à vin sur la place de l'Horloge. Quelque part la monarchie avait du bon !

  • 1814. 27 donc, je lisais volontiers 28.
    Ah, merci Michel, voilà le meilleur dont je ne me souvenais plus :
    notre homme en serait mort de joie ! (Incroyable !)

    Des fontaines à vin, Lou ! Quelle bonne idée pour les prochains primeurs !!!
    Inter-Rhône, si vous nous lisez... :D)

    Une monarchie, dans le futur, plus efficace socialement que la démocratie ?

  • Monsieur Frère serait arrivé le 27 et reparti le 28...

    Je connaissais l'histoire mais n'avais jamais été voir l'inscription sur place. J'espère que les proprios sont attentifs à protéger ces traces.

    Si les tagueurs pouvaient, comme le type dont nous parle BM, trépasser après leurs forfaits, les rues d'Avignon seraient plus agréables...(Non je plaisante, 6 mois de travaux d'intérêt suffiraient...).

Écrire un commentaire

Optionnel