Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trento-sèt an après la boulenjarié Gilles

Trente-sept ans après la boulangerie Gilles
Thirty-seven years after Gilles bakery

588716023.jpgPhoto Émile Marfoure 1975

Lien permanent 6 commentaires

Commentaires

  • Ces platanes n'ont pas plus de quarante ans ? Incroyable.
    On ne reconnaît rien. Quelqu'un a dû manger son blé en herbe.

  • Mon cadrage peut être décalé de quelques mètres, car les repères sont ténus (le carrefour du fond de la rue et la rue Limasset — invisibles sur la photo), mais il s'agit bien du même endroit. Si Martine Clavel passe par là, elle pourra nous le confirmer.

  • Après Bourgine (je crois bien qu'il y avait un "e"), Gilles. Tu vas donc toutes les faire ? Reste Gamondès, Allemand...Quant à Martine elle se repose de la manif, non ?

  • Les archives écrivent Bourgin. Peut-être se trompent-ils...
    Toutes ? Hélas non. Je n'ai pas encore trouvé d'autres photos de boulangeries...

    Martine a commenté sur Facebook : « effectivement, ma maison était un peu avant au 42 merci pour tous ces souvenirs ».

Écrire un commentaire

Optionnel