Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Setanto an après la barco à traio

Soixante-dix ans après le bac à traille
Seventy years after the cable ferry

480826264.jpg4138189490.jpg

Lien permanent 16 commentaires

Commentaires

  • Le bac à traille, comme son nom l'indique, n'avait pas de moteur.

    La navette actuelle fonctionne au diesel, je suppose ?...

    L'arbre a bien profité !

  • Là, je découvre (avec le post précédent également), l'ancien bac à traille. Je pensais la navette actuelle comme attraction plaisante, sans avoir imaginé qu'elle avait eu un ancêtre.

  • Beaucoup de poésie en moins, certes, mais le nom de bac à traille a toujours été source de terreur dans mon enfance. Il y en avait un aussi à Valence et son existence était liée à la disparition du pont pendant la dernière guerre et les autres moyens de traverser étaient tous aventureux en raison du courant souvent violent, le Rhône s'est toujours bien défendu. Je prends assez souvent la navette, mais jamais l'esprit totalement tranquille, je ne sais pas pourquoi, lorsque je regarde la couleur de l'eau, je n'ai pas envie de tenter un plongeon. :-)

  • Bonjour Bichel !
    Comme les temps changent. Une petite préférence pour la première photo.

  • Brigetoun :
    Entièrement d'accord !

    Tilia :
    La navette est électrique.
    Je ne suis pas sûr que ce soit le même arbre, mais c'est bien possible !

    Lireaujardin :
    "Traverser ou ne pas traverser le Rhône" : c'est toute l'histoire d'Avignon... !

    Fardoise :
    Je l'ai pris souvent étant enfant, le Rhône était parfois violent mais la barque stable et le câble solide ! C'était toujours une petite aventure.

    La Glaude :
    Méfions-nous de la nostalgie...

  • je ne suis pas nostalgique mais j'aime regarder ces photos n.et b.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Ravie de voir ces photos anciennes mais moi j'adore notre petite navettle fluviale d'aujourd'hui. Elle est conviviale et pleine de charme.

  • Great comparison between then and now. It still amazes me how you can get your hands on the old pictures.

  • Zakton :
    There are personal collections but also and especially the municipal archives, state or national, that offer many photos, and more and more accessible on the Internet.

  • @Nathalie
    Pour avoir connu l'ancienne, je suis bien de ton avis ! La navette actuelle m'a l'air bien plus confortable, plus belle et aussi plus reposante. Plus de crainte que le câble se décroche et que l'on soit emporté par le courant. Surtout que, différence notable, il n'y a plus guère de courant depuis que le Rhône "vif" a changé de bord !!

    @Michel
    Merci pour le lien. Il y a quelques temps que je n'en ai pas mangé (pas bon pour ma ligne, mais si délicieuses !) J'en achète quelquefois en souvenir de celles que ma mère faisait.

  • si simple la première photo mais existentielle, ca me mène a penser de l'essence de la vie- oui la majesté de l'eau,
    je te souhaite un beau printemps a mon tour!!!!
    essaie de ne pas devenir ivre sur la beauté, mais si tu ne peux pas t'empecher fais beaucoup de photos haha.
    bises

Écrire un commentaire

Optionnel