Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vestige de la plaço Pie

Vestiges de la place Pie
Remains of Pie square

1738230264.jpg1704729858.jpgPhotos Gérard Beaugelin

Commentaires

  • Dites en davantage! On veut savoir! Heu Tilia va bien nous dire ce qu'il en est... :°)

  • Elle fait couler beaucoup d'encre cette place depuis le début de ses travaux, fuite de gaz , vestiges, re-fuite, la petite fête de noêl va avoir lieu dessus cette année ?

    au fait MB, sièu debutant, adonc anna doucetamen, mai aco va bèn.
    couralamen

    jan-pèire

  • Oui, des vestiges, les travaux n'avaient pas besoin de ça !
    En fait, je ne sais pas grand-chose, si ce n'est :
    Il y eut deux endroits repérés lors du creusement des fosses destinées à recevoir les containers d'ordures ménagères : au sud et au nord.
    Côté sud, les relevés d'usage furent pris par un service d'archéologie.
    Ce ne fut semble-t-il pas le cas côté nord.
    Il apparaît que ces vestiges n'auraient pas un grand intérêt...

    Jan-Pèire, siéu debutant aussi !!! L'escrive, mai pèr parla es uno autro causo !

  • Une première réponse du Conseil général :
    « ...je vous informe que le service départemental d’archéologie a été autorisé par arrêté préfectoral pour effectuer des fouilles, Place Pie. Ceci a permis de mettre à jour des murs médiévaux appartenant à une ancienne commanderie de St Jean de Jérusalem. Une deuxième tranche de travaux est prévue.
    Bien respectueusement à vous.
    Françoise BRES
    Direction de la Culture
    Poste 1178 »

  • « La redevance archéologique

    Cette redevance permet de financer des fouilles archéologiques préventives.

    C'est Catherine Tasca, ministre de la Culture de Lionel Jospin, qui a eu l'idée début 2001 de cette "redevance relative à l'archéologie préventive". Les mauvaises langues l'on vite rebaptisée "redevance vieilles pierres".
    Pour éviter d'écraser une tombe mérovingienne avec une pelleteuse mécanique, cette redevance fait peser sur les maîtres d'ouvrage le financement des diagnostics et des fouilles réalisés par l'État avant un chantier.
    Pour les aménagements de plus de 1000 m2, son taux est de 0,5% de la valeur de l'ensemble immobilier. Pour les autres projets, la redevance est fixée à 0,49 euro par m2.
    Calcul : 0,5% de la valeur de l'ensemble immobilier
    Produit : 77 millions € (PLF 2011) »

    Source :
    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=101710929894605&set=a.101226603276371.1557.100762756656089

  • Une seconde réponse de M. Pierre Dardaillon,
    ingénieur des services techniques de la ville d'Avignon :

    « Le chantier a fait l'objet d'un suivi des terrassements exécutés en profondeur, jusqu'à 3 m environ, par M. CARRU du service Archéologie du département de Vaucluse pour le compte de la DRAC. »

Écrire un commentaire

Optionnel