Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Campano 3

Li campano se segon mai se ressemblon pas
Les cloches se suivent mais ne se ressemblent pas
The bells will follow but not alike

275615178.jpg
Lien permanent 11 commentaires

Commentaires

  • Encore une découverte ! Ces campanes ne doivent guère servir à voir les fils distendus et le plat des battants rouillé. Je donne ma langue au chat pour le lieu...

    Merci pour avoir l'autre jour "rescuscité" la chapelle Saint Véran. Elle appartenait (et appartient probablement toujours) à la famille Martin (je fais le lien, abusif peut-être avec Paulette Martin qui mit en place le musée Angladon car la maison des Martin, route de Morières, regorgeait d'oeuvres d'art). Les murs ouest et nord sont ceux du couvent dont les religieuses durent partir lors du passage des soldats de François 1er qui allait combattre Charles Quint en Italie. Elles se réfugièrent dans la Commanderie de St jean place Pie). Le camp était paraît-il immense et s'étendait jusqu'au Pontet. On m'avait même dit que le quartier de l'Arbalestière (près de Cassagne) tirait son nom du fait que les arbalestriers s'y étaient installés. Je n'ai jamais pu le vérifier dans les livres....

  • I think that this is the first time I've seen a bell shaped like a half globe. Interesting.

  • La question que je me pose depuis que j'ai vu cette photo me donne du fil à retordre !

    Pourquoi donc un timbre surmonte-t-il cette cloche ? Un cas peu courant...

    Rien trouvé sur la toile, ou alors, néophyte dans ce domaine, je n'ai pas mis les bons mots-clés dans mes recherches.

    Juste une hypothèse, basée sur le fonctionnement de certaines horloges :
    le premier marteau serait là pour sonner les heures et le second pour marquer les demi-heures....

    Chapeau pour l'énigme ;-)

  • Es-tu certain qu'elles ne se ressemblent pas?

    L'art campanaire garde ses mystères (pour moi). Et cependant, je suis tout près d'une des rares fonderies encore existantes à ce jour (Fonderie Bollée, à Orléans)
    Il y a les cloches civiles et les cloches d'églises. Leurs fonctions sont bien différentes.

  • St Louis bien sûr...près de la piscine en toiture. Etrange cette "sur-cloche" à marteau que je connaisssais pourtant. J'émets une hypothèse: le "timbre" a peut-être une inertie plus faible que la cloche traditionnelle. De ce fait il peut admettre des coups plus rapides, sans interférences des sons ?

  • Je ne m'attendais pas à ce que cette photo pose quelque énigme.
    Je n'ai pas de réponses à ces questions... !

Écrire un commentaire

Optionnel