Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 an capoulié / 20 ans président / 20 years president

Vintenco e darniero presidènci de Michèu Gontard à la Fiero d'Avignoun
Vingtième et dernière présidence de Michel Gontard à la Foire d'Avignon
Twentieth and last presidence of Michel Gontard in Avignon's Fair


Lien permanent 9 commentaires

Commentaires

  • Comme Mme B-G a pris du galon au sein du Conseil municipal, M. va pouvoir se reposer (et retrouver ses passions en camargue et dans les arènes ). Et peut-être aussi avoir le temps de faire un noeud à son immuable cravatte. Ferren rigole derrière sa moustache et seul Aillaud regarde droit.

    Sur la photo avec Ravier, MG pas encore habitué à être en ruban plat cherche le fameux noeud...A moins qu'il ne se demande si ses nouveaux amis politiques du moment ne lui restent pas en travers de la gorge !

  • MG a quand même du boulot en tant que multiple président de Vaucluse-Logement, du 1% Logement, de Viabilis et d'Axédia. Il est chargé de mission par MJR me semble-t-il.

    La cravate sans nœud est sa marque de fabrique !

  • Formidable ! Comme quoi le cumul des mandats n'existe pas qu'au plus haut niveau ! S'il est aussi présent dans ses différentes fonctions que nos députés dans l'hémicycle, c'est la joie !
    Quant à la cravate sans noeud, je suis séduite. A quand le noeud sans cravate ?

  • Tu as oublié la CCI et l'UPV ! C'était un clin d'oeil pour l'inviter à lâcher le reste aussi. Il quitte la foire avant qu'elle ne coule complètement...Souvenir des grandes foires quand c'était la belle-famille, à l'époque glorieuse où le Vaucluse était riche, qui présidait à leurs destinées...

  • Oui, mais ce sont les autres qui se tapent le boulot à ce qu'il paraît...

    PS: pour le TVB ce serait 1971 l'année du flamboiement. A vérifier...les exploitants devraient être faciles à retrouver.

  • laisser le boulot aux autres, c'est à cela que l'on reconnait un bon président - bon je n'appelerais pas S capoulié, et en plus c'est trop joli

  • Michel Gontard qui nous tire sa révérence n'eût pas effectivement qu'un rôle de "Président faisant bosser les autres". Son implication dans le CIL (1 % logement) lui a valu d'être investi régionalement. La droite avignonnaise lui doit aussi beaucoup, en particulier d'avoir organisé ses troupes dans les années 70-75. Il mouilla largement sa chemise pour mettre sur pieds les manifs anti-mai 68 à Avignon aux côtés de la FNEF et de ce qui allait devenir la très droitière UNI.

Écrire un commentaire

Optionnel