Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lou mistrau me fai clina / Le mistral me fait pencher / The mistral wind make me bend

Ce doit être un pin "part au sol" ! (Intraduisible)

Commentaires

  • Ia ùn moumèn qu'es como aco aqueù pin pinié! E lou mistraoù poù bouffa, la jamai fa davala!

    Aïoli!

  • je pourrais essayer le corse, mais j'étais trop jeune pour bien le connaître, alors je me bornerais à dire que j'ai toujours un sentiment amical pour lui (et souventes fois ne vais pas plus haut)

  • Porte-Lume (plume, lune etc.) : je ne crois pas que ce mot composé existe. Je l'ai trouvé faute de connaître le terme exact. Si quelqu'un le connaît...

  • Lou Ravi> Barthélémy Aneau, auteur de la Renaissance, emploie l'expression porte-lume pour porte-lumière dans son récit intitulé "Alector ou le coq, histoire fabuleuse".

    Cela me fait penser à Lucifer (qui était un Archange dont le nom signifie porteur de lumière), l'un des noms que les latins donnaient à Vénus en temps qu'étoile du matin, alors qu'en temps qu'étoile du soir ils la nommaient Vesper.

    Porte-Lume est un mot éminemment poétique, qui mérite d'être pérennisé.

  • l'est bien fatigué c'est sûr ! Mais que de noblesse dans son épanchement. Je pense aussi à son frère du jardin des Doms qui grince abominablement les jours de grand mistral.

Écrire un commentaire

Optionnel