Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mais aussi l'Art déco 3 / Art deco too 3 / Emai l'Art decou 3

Rue Guillaume-Puy

Commentaires

  • Les locataires du premier sont sûrement ravis des tags et inscriptions: c'est de l'art urbain, celui qui enchante nos bobos avignonnais ! (tant que ce sont les autres qui en pâtissent, of course...).

  • Lou Ravi - Je me suis demandé si je devais me sentir visée par la description des bobos avignonnais, ceux que l'art urbain enchante ?
    Mais non, je n'ai nul goût pour le graffiti immonde, déja dénoncé. J'ai dû imaginer...

  • Je dois ajouter que je me sens moi-même "bobo avignonnais", que je considère avec sérieux et même quelque respect mesuré la démarche des tagueurs, mais que cet envahissement de gribouillages qui violent nos maisons m'exaspère !!!

  • Moun brave, coumprene que t'agrado di faire lou bobo avignounen per estre ben eme li bobo parisian !

    -Bobo à l'ego-: je n'avais pas vu, mais vous avez le profil...sourire...si vous jetez un oeil sur les finances communales vous verrez combien coûte l'enlèvement des tags.

    Comment vous expliquer ce qu'est le "bien commun" ? De quel droit certains se permettent de s'accaparer celui-ci pour y exercer leurs talents ou leurs médiocrité. Si je venais passer à la peinture votre logement comment réagiriez-vous ? Et puis tout le monde, vous le savez bien n'est pas Hains ou de Villeglé. A Mazargues, où je suis en ce moment certains ont trouvé une solution: des pochoirs rutilants réalisés la nuit, en catimini, sur leurs bagnoles. Comment ne pourraient-il, nos Nouveaux Marseillais, ne pas aimer ?

    Et cet accident gravissime il y a quelques mois sur une autoroute, où un type (un peu toti il est vrai), ne pouvant s'orienter because panneaux masqués par des tags avait pris celle-ci à contre-sens ?

    Pour revenir à l'immeuble photographié par l'ami MB, je sèche car je n'arrive pas à le situer...

    PS: Mazargues, quartier de Marseille où l'on peut encore manger de la brousse du Rove (mais la vraie) à l'ombre des figuiers. Et où l'on peut aussi dormir après 22h sans être réveillé par des caluds se rendant aux "before".

  • En tags sordides, j'ai tout ce qu'il faut au pied de mon immeuble et sur ma porte et ça ne me comble nullement de joie.

    Moi je fais une différence entre la rue lieu de créativité et la rue pissotière qu'on utilise pour se soulager et marquer son territoire - différence subtile? Je ne crois pas. La différence entre les deux est facile à voir...

  • Alors Michel Benoit votre édifice est chauve- pas de barbe?ni moustache? C'est dommage. ta ta.

  • tentative =>
    Regarde l'image, c'est écrit au-dessus !!!

    le juge =>
    Non, c'est moi qui porte barbe et moustache (et j'ai une tasse mais je ne m'en sers pas) !

    jordaenne =>
    Oui, ils étaient animés les commentaires de cet article aujourd'hui.
    Ça me fait bien plaisir.

  • Juste pour vous dire Michel Benoit, peut-être c'est anti-culturelle mais j'ai effacé mon commentaire sur vous dans l'autre journal.C'était la mais c'est disparu-c'est un poisson rouge.

  • une question pour les intélégent
    la présence de l art déco et leur relation avec l architecture

  • If some one wants to be updated with most up-to-date technologies then he must be pay a visit this web page and be up to date everyday.
    merci pour Mais aussi l'Art déco 3 / Art deco too 3 / Emai lou Art deco 3 : ¦¯¯¯¯¦n¦¯¯¯¯¦ AVIGNON ¦¯¯¯¯¦n¦¯¯¯¯¦

Écrire un commentaire

Optionnel