Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Couleurs de rue / Street colors / Coulour de carriero


Lien permanent 8 commentaires

Commentaires

  • Jolie photo d'une vilaine ville qui se meurt. Je découvre le blog. Bravo !
    Je dis "vilaine" ville comme l'on dirait "vilaine" fille, qui a mal tourné. Mais même si dans l' intra-muros les bobos ont remplacé les prolos on ne peut s'empêcher de l'aimer. Es pas vérai ? Ben amistousamen, a ben leù !

  • lou Ravi, comme le montre la photo, les bobos n'ont pas totalement remplacé les prolos - et comme nous l'aimons elle mettra longtemps à mourir

  • Il faut l'espérer comme pour le platane, es pas verai, Brigitte?

    Jolie palette en perspective fuyante. La voici "immortalisée"!

  • Es vérai Lou ravi ! Gramaci pèr la vesito ! Adessias !

    Sur l'évolution de la ville, le débat ne sera jamais clos !
    Mais il y a quelque chose d'inéluctable.

  • Tiens, des blogueurs qui connaissent encore la langue ! suis d'accord avec Le Ravi (c'est lui qui m'a signalé votre blog). Bien des rue se meurent. commerces fermés, tags, squats, et plus de classe ouvrière, celle qui faisait battre le coeur de la ville dans les remparts. Quant aux bobos je pense que l'on finira de leur faire le sort que connut bien Tistet Vedène. Ils n'ont qu'à aller vivre à La Barbière, St Chamand ou La Rocade. .Je ne passe pas souvent sur le net. Bon vent à tous.

  • J'ADORE cette lumière transversale.

    La ville se meurt ? Elle revivra bobo. C'est le sort de tous les centre-villes...

Écrire un commentaire

Optionnel