Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avoust 1972 à la Bartalasso

Août 1972 à la Barthelasse
August 1972 at Barthelasse
August 1972 in Barthelasse

1434919893.jpg

1685010760.jpg

Commentaires

  • Tu es sûr que c'est à la Barthelasse ?

    Non, je rigole...

  • Evidemment, cela réduit les risques d'erreur !

    Ceci étant, bravo de nous faire ainsi partager un peu du passé récent d'Avignon. Mine de rien, nous ne voyons guère le temps passer, mais c'était il y a déjà un demi-siècle ! Que de choses changées...

  • Je ne suis manifestement pas le seul à avoir une foule de souvenirs associés à ce lieu. (J'en ai de jour et j'en ai de nuit !)
    Pas le seul non plus à regretter de ne pas avoir eu à cette époque un réflexe photographique plus systématique. Nous pensions plus au présent qu'au futur !
    Mais combien de ces photos doivent encore dormir dans des albums de famille ?

  • Certes, il fallait avoir le réflexe... et le réflex.

    Réflex qui était à l'époque assez onéreux à l'achat et à l'usage, ce que Kodak avait essayer de contourner en sortant des formats "populaires", tels le 110. Format dont la qualité était à ce point lamentable qu'elle en a détourné certains de la photo pour quelques temps - j'en fait partie !

  • Celles-ci ont été faites avec un réflex russe car moins cher : le Zénit E.

  • Ah oui ! J'en ai eu en mains... Rustique, posemètre intégré mais non couplé, donc rien d'automatique - ce qui n'était déjà plus très normal à l'époque - , objectif fixe. Paradoxalement, c'est grâce à toutes ces limitations que l'on apprenait vraiment à faire de la photo !

  • Michel Gromelle ne sait pas nager ....Donc il n'a pas pu prendre ces vues

  • Sans vouloir défendre à tout prix M. Gromelle, je dirais quand même que les photos ont bien l'air d'avoir été prises depuis le bord de la piscine, pas depuis le bassin. Donc même sans être nageur il peut en être l'auteur !
    ;-D

  • L'odeur du chlore, les cigales, les hot-dogs généreux en moutarde forte et l'accueil enfumé du père Cassan au guichet d'entrée. Anecdote toute personnelle (qui ciblera mon âge), c'est là que j'ai appris (avec d'autres baigneurs) l'assassinat de J.F. Kennedy ...

  • Alain D, pour ce qui est du chlore et des cigales, je pense que le 22 novembre 1963, on devait les chercher ! Pour ma part, c'était tard le soir, j'ai été tiré du lit par le fait que mes parents venaient de mettre la radio assez fort ... Le décès de Kennedy a été annoncé à 13H 30 à Dallas, qui a 7 H de décalage horaire avec Paris. Je n'ai aucun souvenir précis de ce que racontait la radio, mais il est certain que la nouvelle, en pleine guerre froide, a du faire l'effet d'une bombe.

  • Ce doit être l'assassinat de Robert Kennedy début juin.

  • C'est ce que je pensais !

  • La fabrique de chlore de Mr Mijo était route de Lyon après les pépinières Rouy

  • Effectivement, ce devait être Robert Kennedy !

  • Sept ou huit ans auparavant, j'aurais pu être sur ces photos,
    mais le N&B n'aurait pas rendu compte du joli ton turquoise de mon bikini :D

  • Que de souvenirs!! Le père Cassan faisait partie du Club de Natation du lac de St Chamand. J'ai retenu quelques noms de ce groupe de nageurs:,Favède,Dino Sechini,Cassan et mon père. Dans la mesure de leurs moyens il ont apporté quelques petits capitaux pour la création de la piscine.Le deal avec le père Cassan: je ne vous rembourse pas mais entrée libre pour tout le monde. Ainsi mon frère et moi même pendant de longues année nous allions à Bagatelle avec notre petit carnet à souche (nous avions de ce fait beaucoup d'amis!!!). DT...

  • Dès avril mai notre prof de gym, M. Guimard, nous y amenés une à deux fois par semaine

  • les arènes furent détruites pour creuser la piscine...

Écrire un commentaire

Optionnel