Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Souto la gleise

Sous l'église
Under the church
Unter der Kirche

2249959806.jpg
Photo Émile Marfoure, années 1960. AMA 108Fi708.

Commentaires

  • on reste un peu dans le même ordre d'idée mais en plus esthétique et neuf avec les silos

  • un coup de peinture et elle était superbe!

  • Me semble me souvenir que l'installation de ce "chalet de nécessité" au début du XXème siècle, avait soulevé une tempête de protestations de la part du clergé, qui voyait comme une intention maligne derrière le choix de son emplacement...

  • Devenues lieux de rencontres et ne répondant plus aux notions d'hygiène actuelle, je les regrette, car bien utiles.
    Les vespasiennes à en face du Capitole, celles face à l'ancienne caserne des pompiers, à la porte St-Lazare, vers le parc de Chamfleury et celle-ci en bas du parvis. J'en ai certainement oublié d'autres (Outre celles des jardins des Doms ou du petit jardin).

  • Ces lieux de rencontre ne sont plus nécessaires de nos jours, l'Esclave bar n'est pas loin, et pour ma part je les trouve bien plus hygiénique que les poternes de nos remparts à l'odeur pestilentielle. La disparition des lieux d’aisance et des fontaines ou points d'eau est symptomatique d'élus qui ne sont plus au service de leurs administrés. Pour la petite histoire cette vespasienne fut démontée sur la plainte d'un élu qui habitait en face, sous Roux je crois, ou sous Ravier.

  • Oui, Wilfrid, je pense qu'il faut une meilleure volonté de la part des élus pour gérer le bon accès et le bon fonctionnement des sanisettes qui fleurirent un temps mais dépérirent assez vite pour la plupart malheureusement. Deux nouveaux modèles, cours du Président Kennedy et Parc Chico-Mendès, ainsi que celui du jardin des Carmes, sont gratuits et fonctionnels (quand ils ne sont pas hors-service !)
    Quant aux fontaines, les raisons sont plus complexes je pense.

  • JP Roux habitait juste en face la vespasienne. DT...

  • Merci bitkine, c'est donc le maire lui-même qui a fait raser cet édicule

Écrire un commentaire

Optionnel