Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lis autar de Merindol

Les autels de Mérindol
The altars of Mérindol
Die Altäre von Mérindol

816806334.jpg

Sur un repérage de Patricia Jalade-Ricci. Merci !

Commentaires

  • ah oui ! et le musée lapidaire n'a pas mis la main dessus (semblent sans inscription)
    belle façon de marquer l'entrée

  • Il y a une inscription assez longue sur chacune des faces... retournées contre le mur.
    L'espace entre le mur et l'autel est trop faible pour pouvoir lire ou photographier...
    :(

  • Ce n'est pas vraiment au fond et cette impasse n'en est pas une !
    En effet, si l'on se met, avec ton lien Google Street, au début de "l'impasse", on peut deviner l'enseigne de Mérindol sous le triangle de toiture rouge.
    D'autre part, cette voie arrive à un tunnel carrossable qui passe sous les voies de chemin de fer et rejoint l'avenue du Cimetière.

  • Vu ! Merci, Michel.
    Depuis l'avenue du Cimetière, on peut voir la cour des ateliers Mérindol :
    https://goo.gl/maps/cbMox8w1LLEgEGea7

    Sont-ils toujours en activité ? On dirait bien que oui...

  • Le Grand Internet/Big Brother qui sait plein de choses montre que l'atelier Mérindol semble avoir été spécialisé dans la restauration de sculpture, mais qu'il a été remplacé en 2011 par un atelier Quelin, qui a lui même fermé en 2016.
    L'imprécision de l'adresse (12 bis route de Lyon, c'est-à-dire toute la traverse du chemin de fer) ne m'a pas permis de trouver s'il y avait actuellement encore un atelier de sculpture au même endroit.
    Les deux autels sont-ils des copies ?, des originaux restaurés ? A quoi cela ressemblait-il, Michel, quand tu es allé mettre l'image dans la boîte ?

  • Les autels sont manifestement anciens, romains sans doute. Mais je ne suis pas spécialiste.
    Quant à l'activité, il faudrait aller voir dans la rue Stuart-Mill, côté face de ces entreprises.

  • Bonne question, Frédéric. Je viens d'observer de plus près mes photos :
    Les deux autels présentent des détails rigoureusement identiques.
    Ce sont donc des copies. Et j'ai même envie de dire des moulages !
    Pourtant ils sont bien en pierre...

Écrire un commentaire

Optionnel