Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aficho ilegible

L'affiche illisible
The illegible poster
Das unleserliche Plakat

3468879827.jpg

4281007438.jpg

Un signalement de Frédéric Lamouroux et Wilfrid Lefebvre (photos).

Commentaires

  • il y a un ou des artisans , peut-être Monoprix, le conseil de voter pour X,ié (là j'avoue que...) Julien et des impôts inégaux... c'est déjà pas mal

  • La lecture de Brigitte me semble correcte. L'ensemble est donc très "ciblé", et vu le contexte qui semble se dégager de tout cela, on pourrait penser que nous sommes en présence d'un vestige de la campagne des législatives de 1956, qui vit la percée du mouvement poujadiste. Mais qui était le candidat de l'UDCA/UFC dans la circonscription ?

    Ou bien il s'agit non pas d'élections politiques stricto sensu, mais de celles à la Chambre de Commerce ou des Métiers... mais généralement, les campagnes et l'affichage qui en découle sont assez discrets !

  • Réponse à la question d'Alain Breton "Mais qui était le candidat de l'UDCA/UFC dans la circonscription ? " :
    ce pourrait être le radical-socialiste Alfred Jules-Julien, né le 20 septembre 1882 à Avignon et décédé le 8 janvier 1977 à Lyon :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Jules-Julien

  • Vu les majuscules et le "Julien" qui suit, je lis :
    ...IÉ Julien
    (le É étant déchiré.)

    Mais cela ne fait pas avancer le schmilblick.

  • Merci Tilia ! Mais je ne crois guère à cette hypothèse pour des raisons... géométriques !

    Le mot "votez" doit être sensiblement sur l'axe médian de l'affiche, ce que confirme sa position approximativement à la pointe du bossage qui décore le pilastre. Donc le patronyme du candidat doit être extrêmement court !

    De plus, il semble que les deux dernières lettres de ce patronyme soient un i et un é majuscules.

    J'ai jeté un œil sur le site des Archives municipales, le dossier des élections de janvier 1956 est bien conservé là, mais non communicable avant 2034....

  • La presse quotidienne régionale n'est pas consultable pour cette période là ?

  • Mais ces deux "encarts" dans l'encadrement de ce magasin ont été conservés volontairement ou sont apparus au cours du ravalement de la façade ?

  • Ils viennent d'apparaître.
    La façade va être refaite manifestement.

  • Tout passe, tout lasse, tout s'efface... o.O

  • La BNF n' a pas numérisé de quotidiens après 1950, et les archives de Vaucluse non plus.

    Reste la bib. municipale d'Avignon, pour voir...

Écrire un commentaire

Optionnel