Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quau es aqui ?

Qui est-ce ?
Who is it ?
Wer ist er ?

2252629415.jpg
10 000 F "Génie français" type 1945.

Commentaires

  • plutôt Ictinos - architecte de grande valeur - sauf que le chapiteau corinthien ça ne colle pas - lui ce serrait plutôt dorique

  • Et pourquoi pas une vision allegorique de St Benezet?

  • Comment as-tu déniché le pont Saint-Bénézet tapi dans le coin ?
    Tu te fais méthodiquement toutes les images de tous les articles wikipédia ?

  • Une trouvaille de Tilia qui m'en a fait part !
    Non, je ne drague pas wikipedia !

  • Le personnage masculin est présenté avec une feuille de papier ou parchemin, avec différents stylets, un compas et un marteau , mais sans équerre. Ce n'est donc pas un architecte, mais un sculpteur.

    De part et d'autre, des oeuvres où intervient ce genre d'artiste : une cathédrale mais aussi un ensemble architectural où figure un pont... qui n'est en aucun cas le pont Saint Bénézet : avec ses avant (ou arrière...) -becs qui montent jusqu'au parapet, sa représentation idéalisée se rapproche plutôt du pont Valentré à Cahors.

    Bon, et donc qui c'est ?

    Le chapiteau corinthien est placé en position centrale, et sa valeur significative est encore renforcée par la présence d'un plant d'acanthe à ses côtés. Il y a donc de fortes chances que les créateurs du billet, en fait de Génie français, aient voulu représenter le sculpteur grec Callimaque, à qui la légende attribue l'invention du chapiteau corinthien. Du moins, c'est ce qu'expose Vitruve dans son traité "De architectura".

    Comme le dit si bien Whiskypédia qui, pour une fois, parle français, " Une jeune fille de Corinthe […] fut atteinte d'une maladie qui l'emporta ; après sa mort, de petits vases […] furent recueillis par sa nourrice, arrangés dans une corbeille et déposés sur sa tombe, et […] elle les recouvrit d'une tuile. Cette corbeille avait été par hasard placée sur une racine d'acanthe […]. Cette racine poussa vers le printemps des tiges et des feuilles […]. Le sculpteur Callimaque, […] passant auprès de ce tombeau, aperçut ce panier […]. Charmé de cette forme nouvelle, il l'adopta pour les colonnes qu'il éleva à Corinthe".

  • Extrêmement intéressé par ton commentaire, Alain.
    Oui, j'y avais vu un tailleur de pierre.
    J'aime beaucoup cette histoire de l'origine de la feuille d'acanthe comme motif architectural et de l'origine de son nom.
    Par contre, je suis extrêmement déçu s'il ne s'agit pas du pont St-Bénezet.
    Car il ressemble beaucoup plus au pont d'Avignon qu'au pont Valentré !
    (En acceptant les à-peu-près du graveur.)

  • Sur le site Numista, la description du verso du billet de 10.000 francs "Génie Français" type 1945, est formulée ainsi :
    "Jeune homme accoudé à un bloc de pierre. Outils de taille et de dessin. À l’arrière un chapiteau corinthien. À gauche, bâtiment de style gothique. À droite, le pont de Saint-Bénezet à Avignon."
    https://fr.numista.com/catalogue/note205550.html

    L'article de Wikipédia laisse entendre une certaine approximation dans le dessin des différents éléments de l'image, à commencer bien entendu par le pont Saint-Bénezet.

    "Au verso, on voit un jeune homme figurant une représentation idéalisée du « compagnon » tailleur de pierre du Moyen Âge affecté à la construction des cathédrales, en appui sur la base d'un chapiteau et entouré d'outils (marteau, ciseaux, compas). "

    Approximation toute aussi évidente dans la représentation de la Sainte-Chapelle, le "bâtiment de style gothique" cité par l'auteur de l'article de Numista (qui ne l'a pas reconnue !) dont les chapiteaux d'inspiration corinthienne sont néanmoins reconnaissables :
    https://parisii.fr/2011/05/sainte-chapelle/

    Au recto la Science et au verso l'Art des artisan, Compagnons tailleurs de pierre, qui ont bâti et orné tant d'édifices à travers toute la France. Deux facettes du "Génie Français".

  • Tilia, les sculpteurs gothiques s'étaient "appropriés" les chapiteaux corinthien sous une forme très différenciée (les architectes classiques, qui tenaient leurs prédécesseurs pour des décadents, y voyaient une forme "dégénérée"). On en trouve maints exemples dans de nombreux édifices médiévaux, et pas seulement à la Sainte-Chapelle. Et aussi dans le fameux album de Villard de Honnecourt.

    Je pense d'ailleurs que le dessinateur a plutôt cherché à donner une vision idéalisée de la chapelle, ce qui explique que certains (dont moi...) ne l'ont pas reconnue.

    Reste au final que, bien plus que la jeune fille au globe terrestre de l'autre face, la composition du verso du billet est éminemment curieuse. Car si l'architecture gothique, religieuse (à G) ou civile (à D) peut être considérée comme la manifestation effective du Génie français - "art gothique" se disant au demeurant "opus francigenum" en latin... - , pourquoi avoir centré l'image sur un chapiteau corinthien non pas gothique, mais parfaitement conforme au canon antique ?

  • Les arches très peu surbaissées qui prennent leur naissance haut sur la pile, , les avant-becs (ou arrière...) qui montent jusqu'au même niveau que le parapet... rien de ceci n'est au pont St Bénézet, par contre c'est clairement 3 caractéristiques du pont Valentré.

    Pour le chapiteau corinthien, l'histoire du panier d'osier et des feuilles d'acanthe est un poncif de l'histoire de l'art. Pour l'ordre ionique, certains disent que les volutes évoquent les tresses enroulées de la coiffure des femmes ioniennes, d'autres y voient les copeaux roulant en spirale lors du rabotage de l'architrave en place... (car, si les sculpteurs se contentent d'un chapiteau isolé, en revanche les architectes n'en conçoivent pas qui ne supporteraient pas un entablement ! ).

  • Egalement, un détail qui a peut-être trompé certains d'entre vous, c'est que l'édifice (religieux ?) à côté du pont, me semble bien plus situé sur la terre ferme que sur l'une des arches... encore un trait de dissemblance avec "notre" pont...

Écrire un commentaire

Optionnel