Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moudèle d'indulgènci à rampli

Modèle d'indulgence à remplir
Indulgence template to complete

2383882742.jpg

Lettre d'indulgence épiscopale collective sur parchemin. Document inachevé. Sans doute vers 1330-1340. Certains des prélats cités sont identifiables et connus pour avoir siégé à la cour pontificale d'Avignon sous le pontificat de Benoît XII : Guillaume Adam, archevêque d'Antivari (1324-1341), Philippus, évêque de Salona (1332-1343), Andreas, évêque de Coron (1333-1346).
En vente le 9 décembre.

Lien permanent 17 commentaires

Commentaires

  • tout de même plus beau (et surtout plus durable : l'éternité, que nos attestations
    (idiote réflexion qui me vient d'une mauvaise lecture du titre avant de regarder le reste qui est très beau)

  • C'est ce à quoi mon titre a voulu faire penser.
    Les attestations peuvent être manuscrites et on peut les écrire avec ce type de décoration.
    C'est plus classe, quand même.

  • Oui Michel, c'est vraiment plus classe... mais trouver trois évêques pour attester que tu es sorti acheter une baguette de pain au coin de la rue, ça risque d'être assez coton....

  • C'est de ce genre de papier (fort beau au demeurant pour nous gens du 21e siècle) qu'est né le protestantisme...
    Il va naître quoi de nos attestations sur l'honneur ?
    Je crois (pas en grand chose !) que pour un nouveau monde c'est rapé....
    Belle journée :-)

  • Houlà, oui... ! Ça devient pointu et vaste !

  • Depuis son début, le XXIe siècle persiste et signe pour l'indulgence envers l'indigence des gouvernants :-(

  • Et moi "La Régence" des années 60-70 ;-)

  • J'y étais ! Bien que souvent au PDB également...

  • Agence, émergence, divergence, diligence : qui se lance dans la rédaction d'un texte ?

  • La Régence affichait sans indécence la pubescence et l'ambivalence d'une adolescence faite d'impudence, d'impertinence et de turbulence sans incidence, mais aussi d'innocence et d'inexpérience.

  • Il y aurait 674 mots terminant par "ence".

  • Non mais là, Michel, Frédéric parle de mots en "gence" tels urgence, négligence, exigence, convergence et compagnie.
    En fait, même en incluant tangence, il n'y en a que dix-neuf.
    Une gourance qui mérite indulgence ;-)

  • Je m'en tenais à "-gence".

  • Ah mince, tout est à refaire.
    Heureusement que nous sommes dans le thème de l'indulgence.

  • Je ne retiendrai que l'étonnante convergence temporelle de l'exigence (lexicale) entre Tilia et moi !

Écrire un commentaire

Optionnel