Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Santo-Marto 1954

Sainte-Marthe 1954
Sainte-Marthe 1954

3452424267.jpg
Dortoir des malades. AMA 57Fi0205. Photo Fotoptic.

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • toute une époque et bravo déjà à la communauté soignante

  • J'ai connu quelques années plus tard ..mais aussi sommaire .Tu sortais guéri tu étais content

  • Trois siècles après sa construction, la "grande salle des malades" n'avait pas changé.... à part les ampoules électriques....

  • Etrange, ce fort entablementt porté par des colonnes sur stylobate tout au fond. Sans doute un vestige de l'autel et de son rétable, qui fermaient nécessairement la salle à l'origine.

  • C'est vraiment ce que l'on appelait "une salle commune"...

  • C'était mauvais signe quand les rideaux restaient fermés.

  • "C'était mauvais signe quand les rideaux restaient fermés."

    Pas nécessairement, cela pouvait vouloir dire que le chirurgien opérait.... Jusqu'à une date récente, la "salle commune" était aussi le bloc opératoire, les médecins et chirurgiens allant de lit en lit pour dispenser leurs soins et leur savoir.

    Entre autres, c'est dans ces conditions que le médecin attaché à Sainte-Marthe, le docteur Gastaldi, osa le premier en France et probablement au monde, porter son bistouri dans l'oeil d'un patient pour l'opérer de la cataracte.... C'était aux alentours de 1750.....

  • Et à l'époque non plus.

    Ne pas oublier que l'hospitalisation payante est une invention moderne !

Écrire un commentaire

Optionnel