Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vestige d'aubourage 28


14 rue des Infirmières

22 rue des Infirmières

36A rue du Rempart-St-Lazare

66 bis rue du Rempart-St-Lazare

72 bis rue du Rempart-St-Lazare

11 rue du Vieux-Sextier

Avec la collaboration de Tilia. Merci !

Lien permanent 5 commentaires

Commentaires

  • il y en a pour lesquels il faut vraiment deviner comme le 72bis rie de Rempart St Lazare et surtout le 14 rue des Infirmières - bravo à vous deux

  • Le 72 bis, comme le 14, bien tronqués, ne méritent plus trop l'appellation de potence !
    Quant au 36 A, je ne suis même pas sûr que cet élément soit destiné au levage... o.O

  • Tu l'as indiqué toi même, Michel, ce sont là des "vestiges" de levage, autrement dit des "restes plus ou moins reconnaissables d'une activité humaine" :
    https://www.cnrtl.fr/lexicographie/vestige

    De par leur situation, centrées au-dessus d'une fenêtre du dernier étage (ou d'un étage très haut sur la façade) et en général directement sous le bord du toit, il me semble que ces potences plus ou moins désaffectées n'ont pas eu d'autres usages que le levage de charges destinées à être stockées dans les combles...

  • Je pensais, Tilia, à toutes les potences, parfois plus petites, destinées à porter des câbles. Il y en a sur les façades, en général sous le toit. Je pensais que cela pouvait être le cas pour celle du 36A.

  • La potence du 72Bis rue du Rempart Saint-Lazare a été gravement estropiée !

    Les petites maisons à un seul étage de la rue du Rempart St Lazare
    https://goo.gl/maps/aCFAKyvY8Za5gwr78
    me semblent être à l'origine des remises de voitures hippomobiles avec un grenier à fourrage à l'étage...

Écrire un commentaire

Optionnel